mardi 11 février 2020

Sur les cendres, nous danserons de Fleur Hana

Éditions Harlequin, HQN, 5 février 2020, 288 pages, 
disponible uniquement au format numérique


Elle s’interdit de l’aimer.
Il refuse de la perdre.

Fanny a un rêve. Ouvrir son école de danse. Pour y parvenir, elle multiplie les cours et les performances, et se change en escort de luxe à la nuit tombée. Une double vie qui réclame une discipline de fer, un sang-froid à toute épreuve,  et qui lui interdit d’ouvrir son cœur à qui que ce soit. Ce que son élève refuse de comprendre…

Benj a une obsession. Attirer le regard de Fanny. Dès le premier cours qu’elle lui donne, il comprend deux choses  : il n’est pas fait pour la pole dance, mais il est prêt à se surpasser pour gagner la confiance de cette mystérieuse blonde. Car même si elle semble totalement inaccessible, il est des défis qui valent tous les efforts…





Attention, comme le prévient l’auteure au début de ce roman, une scène de viol est présente dans cette œuvre.


Benjamin Cassidy, 32 ans, webmaster le jour, devient « Benj » gogo dancer au sein des « Golden Boys » la nuit…


Tiphanie Barne, 29 ans, prof de danse et danseuse de pole dance la plupart du temps, prend le pseudo « Fanny » , escort girl de luxe une fois la scène éteinte…

Tout deux vont se rencontrer alors que Benj doit prendre des cours de pole dance pour varier un peu le show des Golden Boys. 

Dès que le stripteaser  a croisé le regard de la belle danseuse, il a su qu’il devait faire sa connaissance, que quelque chose pourrait se passer entre eux. 

Il faut dire que Benj n’est pas du style à enchaîner les conquêtes, ses amis Dante et Matt le charrient bien assez sur le nombre de fois où il « tombe amoureux » ! 
Sauf que Fanny n’est pas facilement approchable : plutôt sauvage, renfermée, limite désagréable, c’est lorsqu’elle danse que l’on peut admirer toute sa personne, il n’y a que sur scène qu’elle se donne complètement.
Mais malgré tout, Benj va réussir peu à peu à s’immiscer dans la vie de sa prof, au grand dam de cette dernière qui n’arrive tout simplement pas à le repousser. Et pourtant il le faut à tout prix si elle veut garder secret son passé et surtout, sa double vie.

Sauf qu’il n’est pas toujours facile de résister à la passion…

3ème opus de la série des « Golden Boys » (qui peut se lire indépendamment), Fleur Hana vient, ici, nous raconter l’histoire de Benj, qui, bien que gentil, beau, travailleur et croyant en l’amour, est toujours célibataire… 
Très rapidement, il comprend que Fanny n’est pas une femme comme les autres et va tout faire pour attirer son attention. 
C’est leur passion commune pour la danse qui va dans un premier temps les réunir, et sans aucun doute le charme de Benj.
Je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié son approche en douceur, il n’a pas « dragué » Fanny, il l’a charmée, apprivoisée, lui a laissé le temps nécessaire et a su lui laisser la liberté dont elle avait besoin. 
Benj est tout simplement un prince charmant des temps modernes, compréhensif au possible, caractériel quand il est touché, je l’adore tout simplement ! 

Il est certainement mon Golden Boy préféré.


Fanny de son côté n’est pas en reste : dure et froide à l’intérieur, subissant la vie plus qu’elle ne la vit, il ne lui manque que quelqu’un pour appuyer sur l’interrupteur qui illuminera son quotidien et lui donnera le même sourire qu’elle arbore lorsqu’elle est sur scène à danser. 
Passionnée elle a des projets…défaitiste, elle pense ne jamais les atteindre… 

Si parfois on peut trouver son pessimisme un peu pesant, au fil du roman nous apprenons son histoire et ne pouvons que la comprendre. 
Au même titre que Benj, j’ai appris à connaître Fanny et à l’apprécier, si pudique dans ses sentiments ! Elle est touchante, tout simplement.

L’histoire de Benjamin et Tiphanie s’écrit doucement, ces 2 âmes prenant leur temps. 

Tiphanie va entraîner bien malgré elle Benj dans les déboires de sa vie, lui qui est toujours aussi souriant va verser des larmes et souffrir au même titre que sa belle. 

C’est là toute l’originalité de ce roman, leur histoire encore balbutiante est vraie, poignante, profonde
Fleur Hana ne s’est pas limitée à une romance facile, le lecteur va devoir subir lui aussi les difficultés que le couple va rencontrer, les détails ne lui seront pas épargnés. 
Je n’ai pu qu’être touchée par cette histoire, je n’arrive pas à trouver un mot qui qualifierait parfaitement ce roman. 
Il est à la fois beau, percutant, actuel, on assiste à la transformation d’une chrysalide en papillon en la personne de Tiphanie, même si cette métamorphose est longue et fastidieuse, jonchée de difficultés et d’horreurs…
J’en retiens aussi une formidable déclaration d’amour, presque une définition du coup de foudre :

 « On s’en fout de savoir où on va. Parfois ce qui compte, c’est le chemin, pas la destination. Notre chemin commun durera un jour, une semaine, un mois ou une vie…on verra. J’ai envie de voir, Et toi ? »

Si j’avais un seul petit reproche à faire, ce serait sur le manque de retour sur Alexandra après sa dernière discussion avec  Fanny. Je n’ai pu que supposer sans être certaine et je n’aime pas ça !

Voilà une romance qui ne laisse pas indifférent, qui n’est pas facile, qui ne glisse pas comme sur du satin…Une histoire qui frappe, qui interpelle, qui touche… bref un roman comme je les aime.
 

 





Parce que deux avis valent mieux qu'un...


Pour ce troisième opus, nous faisons la connaissance de Benj et Fanny. 
Les Golden Boys doivent prendre des cours de pole dance pour créer une diversité dans leur spectacle. Si celui-ci est doué en danse, pour ce qui est de la pole dance, on ne peut pas dire qu’il s’en sorte bien. Celle qui va leur donner des cours n’est autre que Fanny, une talentueuse jeune femme qui performe dans ce domaine en se produisant dans un bar et en donnant des cours. Mais la nuit tombée, Fanny devient escort-girl de luxe, tout cela a pour but de pouvoir accéder à son rêve : ouvrir une école de danse. 

On pourrait penser qu’au vu de leurs métiers de gogo-danseurs, l’histoire pourrait passer pour quelque chose de très léger et banal, et bien détrompez-vous.  
Fleur Hana nous entraîne dans une histoire passionnelle et intense, avec des personnages émouvants et un parcours difficile. 

Benjamin, le troisième Golden Boys est un vrai coeur d’artichaut, qui tombe amoureux toutes les cinq minutes. Ce mec, aussi beau qu’un dieu grec, est un homme sensible, très patient, doux, attentionné, il a un coeur en or, impossible de ne pas tomber sous son charme

Fanny est une belle jeune femme. Elle est forte, mais sensible. Elle s’est créé une carapace afin de se protéger, mais celle-ci disparaît quand elle danse, révélant la vraie jeune femme qu’elle est, c’est à dire quelqu’un de fragile qui a connu de nombreuses difficultés. 

C’est une lecture qui m’a beaucoup émue. D’un côté vous avez Benj, un homme bien sous tout rapport, qui mène sa vie tranquillement. Et de l'autre côté, en ce qui concerne Fanny, c’est plutôt sombre. Pour s’en sortir, ses cours particuliers et ses prestations de danseuse ne suffisent malheureusement pas, elle est aussi escort girl de luxe. Personne n’est, bien entendu, au courant de cette activité, pourtant il faudra bien lever le voile quand la relation avec Benj deviendra concrète. C’est un homme exceptionnel qui ne la juge à aucun moment, alors que la société n’est faite que de préjugés. S’il le comprend, il ne l’accepte pas, il aimerait tant l’aider. A force de patience et de détermination, le jeune homme brisera les murs qu’elle s’est construit pour enfin s’ouvrir à lui. 

Cette relation balbutiante prendra de jour en jour de l’ampleur. S'ils passent de plus en plus de temps ensemble, l’activité d’escort de Fanny grêle un peu cette relation. La communication dans un couple est importante même pour dire des choses que l’on ne veut pas forcément entendre. C’est une base saine dans un couple !  Fanny et Benj vont devoir mettre des mots sur les maux qui les empoisonnent. 
Fleur Hana m’a vraiment embarquée dans cette histoire très émouvante. Les émotions sont là, présentes et vives. Un personnage masculin plus que parfait et une héroïne qui va se révéler plus forte que jamais. 

Sensualité, émotions, difficultés, épreuves et reconstruction sont les maîtres mots de cette romance touchante. Je ne peux que vous recommandez cette lecture qui m’a émue aux larmes.


 


https://www.harlequin.fr/livre/12717/eth/sur-les-cendres-nous-danserons




https://amzn.to/2OGsVJI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire