vendredi 17 janvier 2020

L'amour ne ment jamais de Audrey Laloi

BMR éditions, 20 décembre 2019, 309 pages, 
disponible au format numérique




Alice Roche est à la tête de Flolice, une entreprise de mode qu’elle gère d’une main de maître. Sûre d’elle et sexy, elle assume pleinement son homosexualité : aucune femme ne résiste à son charme.
Mélodie, jeune journaliste en devenir, file le parfait amour avec Ethan, un coach sportif américain au corps de rêve. Mandatée par son patron, elle s’introduit incognito au sein de Flolice pour enquêter sur des soupçons de détournement de fonds. Rien ne pourra la distraire de sa mission.
Rien, si ce n’est sa rencontre avec Alice, qui fait voler en éclats toutes ses certitudes... Du cœur ou de la raison, qui Mélodie devrait-elle écouter ?  



D'un côté nous avons Alice Roche, importante femme d'affaires dans le monde de la mode, styliste reconnue, dont l'entreprise Flolice vient de décrocher le prix de la marque la plus influente de l'année avec son associée-amie-belle-sœur, Florence. 
Homosexuelle assumée, elle n'aspire qu'à de brèves relations sans lendemain, se refusant complètement à tomber amoureuse. De toutes façons, elle n'en a pas le temps, menant d'une main de maître son entreprise qui ne cesse de remporter succès sur succès et d'autant plus qu'elle en est seule à la tête car Florence est en congés maternité…

De l'autre, nous avons Mélodie, jeune journaliste chez « Celebrity Magazine », en couple depuis huit mois avec Ethan, un beau coach sportif. 
À deux doigts de se faire licencier, son patron lui laisse une dernière chance pour sauver son emploi : elle devra infiltrer l'entreprise Flolice afin de dénicher des preuves selon lesquelles Alice Roche détourne la part des recettes qu'elle avait promis de reverser à une œuvre caritative… 
Avide de scandales, il lui demande de rassembler tout ce qui pourrait nuire à la dirigeante de Flolice…
Mélodie va donc devenir Mélanie et rencontrer la fameuse Alice Roche, travailler à ses côtés en tant que secrétaire de son assistante Kelly et mener tant bien que de mal son enquête.

Sauf qu'elle n'avait pas prévu que ses investigations soient tant troublées par le charisme de sa nouvelle patronne…

Tout commençait plutôt bien : une histoire sympa, promettant de nombreux rebondissements, une enquête à mener, des scènes chaud-bouillantes...

Dés les premières pages, le ton était donné ! 

Sauf que très vite, le soufflé est malheureusement retombé et je n'ai pas été embarquée…

La personnalité d'Alice Roche me plaisait énormément, je retrouvais là beaucoup de traits de la célèbre Miranda Priestly (vous savez, « le diable s'habille en Prada ») : une femme forte, qui assume son caractère, avec beaucoup de classe … 
Tout ce que j'adore ! 
Sauf que très vite, Alice va changer... trop vite ! Je n'ai absolument pas compris comment une femme qui se méfie de tous les scandales, des journalistes, qui protège son entreprise comme son bébé et qui est aussi consciencieuse puisse aussi facilement se faire berner par une jeune journaliste infiltrant son monde.
De plus, ce caractère méfiant ne colle absolument pas non plus avec les nombreuses frasques sexuelles avec des inconnues, dans des lieux publics...

Bref grosses incohérences selon moi !

Alice s'est aussi trop rapidement laissée aller au niveau de ses sentiments. Elle qui paraît si froide de prime abord laisse peut-être trop vite ses émotions l'emporter… Enfin, sincèrement, j'ai eu comme l'impression que cette grande patronne célèbre laissait le sexe guider sa vie... Pas très crédible !

Concernant Mélodie, idem, j'ai été déçue !

Elle se présente comme hétéro et d'un seul regard d'Alice, se surprend à désirer une femme au point de… Se masturber dans des escaliers de l'entreprise ou bien dans une salle de réunion, là où n'importe qui pourrait la surprendre n'importe quand !!! 

Ça ne colle pas avec son caractère présenté comme un peu effacé, introverti… Alors OK, on peut mettre ce comportement sur le fait qu'elle était frustrée avec Ethan, mais quand même !
J'ai trouvé ça un peu « gros »!
De plus, on ne peut pas dire qu'elle soit très perspicace dans son enquête, ni très discrète dans son infiltration…

L'histoire aurait pu être vraiment intéressante mais pour le coup, là encore déception.

Dés le début, le lecteur peut aisément deviner ce qui va se passer, jusqu'à la conclusion même de l'intrigue principale. Un peu à la manière d'un épisode de Columbo où on annonce dés les premières minutes le coupable pour ensuite démarrer l'enquête.



Dommage, je préfère quand le suspense me tient en haleine jusqu'au bout !

Enfin, ma lecture a été gênée par les trop nombreuses coquilles tout au long de l'histoire… 

Quelques fautes sur un roman passent encore, mais là, malheureusement, c'était vraiment trop récurrent : fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, répétitions… 

C'est vraiment regrettable !


En bref, même si les (nombreuses) scènes de sexe sont très bien menées, c'est malheureusement le seul point positif que je retire de ce roman. Je n'ai pas réussi à passer outre les incohérences et le manque d'approfondissement des personnages… Pour une fois que je trouvais une romance F/F au résumé qui m'attirait, je suis déçue et reste sur ma faim.
 





https://www.editionsbmr.com/livre/lamour-ne-ment-jamais




https://amzn.to/37YOYlY





































Aucun commentaire:

Publier un commentaire