lundi 27 janvier 2020

Charmant connard de Mia Carre

Addictives éditions, 27 décembre 2019, 301 pages, disponible au format numérique








Un homme, une femme, un bonzaï : la colocation parfaite !

Hope arrive à New York pour être enfin libre. Pour elle qui a si peu d’expérience, c’est le début d’une vie qu’elle espère exaltante.
De son côté, Arthur vit à cent à l’heure, il passe d’une fête à l’autre et est plus souvent en rendez-vous à l’autre bout du monde que dans son loft.
Une colocation à deux ? Ils n’ont pas grand-chose à voir mais ne sont pas supposés se croiser souvent.
Sauf que les choses ne se déroulent pas vraiment comme prévu. Après une rencontre pour le moins fracassante, ils vont devoir cohabiter en essayant de ne pas s’entretuer… ni se sauter dessus !
Et ce n’est pas gagné. Entre les mensonges et les secrets bien gardés, la survie en colocation s’annonce houleuse !
 





Je connaissais déjà les écrits de Mia Carre avec Donne toi que j’avais beaucoup aimé. 

Alors quand le programme est tombé, je me suis dit : allez je me lance, le titre est drôle et le résumé assez intriguant.

Hope est enfin arrivée à New York, sa vie peut enfin commencer. C’est une jeune femme qui n’a aucune expérience de la vie, qui a eu une enfance très particulière, n’est pas allée à l’école, et qui n’avait que comme amie sa sœur aînée, il est évident qu’elle n’a pas été élevée comme les enfants lambda. Elle est très précieuse pour ses parents et pour sa sœur et je dois dire que je n’avais jamais lu un roman qui traite de ce sujet assez particulier.

Bien qu’elle ait choisi de s’établir à New York, tout cela est nouveau et peut paraître effrayant pour quelqu’un qui n’a jamais rien connu ni vécu. 
Sa priorité est de se trouver un logement avant tout. Par chance, en s’arrêtant déjeuner, elle entend la conversation de son voisin de table, Frank,  qui parle justement de trouver un ou une colocataire pour son meilleur ami  Arthur. 
Timide mais courageuse, elle va oser pourtant lui poser des questions sur cette colocation. La situation de Hope ne laisse pas indifférent Frank, il lui propose de visiter. 
Cette colocation est une vraie aubaine et un réel rêve puisque aucun loyer n’est demandé à part s’occuper de relever le courrier, quelques tâches ménagères et d’un bonzaï. 
Arthur est un homme fort occupé, qui n’est pas souvent chez lui et il veut quelqu’un pour faire vivre son appartement le temps de ses absences. 

Cette opportunité, Hope ne va pas la laisser filer !!!

Quelques temps plus tard, Frank faisant une soirée (comme à son habitude) chez Arthur, Hope est saisie d’angoisse devant tant de monde. Elle part s’isoler non pas dans sa chambre n’ayant pas l’accès, mais plutôt dans la penderie de son colocataire. 
Soudain, elle entend du bruit et voit apparaître devant elle un homme totalement nu ! 

Le choc est total pour elle, puisqu’elle n’a jamais vu d’homme nu et n’a eu aucune relation avec personne. Mais c’est un homme gentil qui lui fait face et l’attirance est immédiate. 
Dans cette chambre, celle de son coloc, elle vivra sa première expérience. 
Le lendemain arrive très vite, elle est sur son nuage et se demande s'ils pourront se revoir et surtout comment le faire partir de cet appartement. Alors qu’elle prépare le petit déjeuner, sa bonne humeur va vite décamper. Car cet inconnu qui lui a fait découvrir de belles choses la veille n’est autre que son coloc !!! 
Il se comporte avec elle comme un connard, lui demandant d’oublier leur nuit et surtout de n’en parler à personne.

Pourquoi ??? Et bien, Arthur est un mannequin mondialement connu et personne ne doit savoir qu’une femme vit chez lui car la presse s’empresserait d’en faire des gorges chaudes. Pour Hope, c’est incompréhensible puisqu’elle ne sait pas qu’il est mannequin et connu.

La cohabitation promet d’être compliquée. Ils vont établir des règles à ne pas enfreindre afin que la nuit qu’ils ont connue ne se réitère pas. Ce qui est tout de même compliqué, puisque l’alchimie est bien présente entre eux.

J’ai trouvé cette romance bien sympathique et le thème abordée au sujet de Hope particulier. 

Hope et Arthur ont tous les deux un passé douloureux. J’ai ressenti beaucoup de peine pour la jeune femme en découvrant vraiment son histoire qui est difficile à vivre. J’aurais aimé d’ailleurs que ce thème soit un peu plus exploité dans l’histoire même si l’auteure nous fait ressentir les souffrances de Hope.  Quant à Arthur qui est un beau gosse, sur de lui, cela n’a pas toujours été le cas. Il a lui aussi souffert jusqu’à ce qu’il décide de prendre sa vie en main. Ils étaient fait pour se rencontrer à n’en pas douter !!

En bref, cela a été une lecture agréable et émouvante. Elle est porteuse d’espoir malgré la tristesse, les peines et les souffrances.
 







https://editions-addictives.com/catalogue_ebook/?com=bkFhZnZNJUE0SSQ5bHBhN25aZ2IlS0ZBclckTWJBb1d1Z3Q3aVlxQnUxZVUlQWdYZTNuUWUlJCFyIWUhZiFfIWMhbyF1IXIhdCElIVohQSFSIVQhJCF2IW8hbCElITEhJCFwIXMhZSF1IWQhbyFzISUhcyE6ITkhOiEiIU0haSFhISAhQyFhIXIhciFlISIhOyE=



https://amzn.to/2Gom6Ic
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire