mardi 17 décembre 2019

The Witcher T1 Dernier voeu de Andrzej Sapkowski

Éditions Bragelonne, collection Big Bang, 13 novembre 2019, 384 pages, disponible au format papier et numérique






Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu'un guerrier ou un mage. C'est un sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand coeur... et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier voeu : retrouver son humanité perdue.



Geralt de Riv n'a pas toujours été le mutant qu'il est devenu. Il a dû subir de nombreuses épreuves qui l'ont transformé.
Il a survécu à ces transformations là où de nombreux autres ont perdu la vie.
Il est donc un sorceleur, un chasseur de monstres, en échange de monnaies sonnantes et trébuchantes.

Geralt a un sens aigu de la justice., de ce que représente son travail et refuse de s'attaquer à des êtres humains ou à des monstres qui ne représentent pas une menace mortelle.
En refusant certaines missions - qu'elles soient confiées par des paysans ou par des nobles - il ne s'attire pas que la sympathie.
Le rôle de sorceleur est une tâche bien ingrate : bien qu'il mette sa lame au service de ceux qui l'engagent, il ne  reçoit souvent en retour que mépris, crainte et violence de ceux pour qui il risque sa vie.

Ce que j'ai le plus admiré chez cet homme est son sang-froid, sa maitrise face à  - passer moi l'expression - de véritables abrutis et face aux dangers qu'il affronte !
Et nul argent, nul stratagème ne parvient à le faire dévier de sa ligne de conduite.

Dans ce premier tome - le premier d'une série qui en compte 8 - nous découvrons une kyrielle de monstres dont certains sont connus comme les vampires, les loups-garous, les ondines et d'autres pas du tout - du moins pour ma part !

J'ai noté notamment : Brouxe qui est une des nombreuses catégories de vampires de ce bestiaire.



Strige,sorte de démons particulièrement laid

 Rynchote, pas beaucoup plus beau


Wyvern qui ressemble - un peu - à un dragon



 Kikimorrhe qui semble être un mélange d'araignée et de ... homard 

 


et bien d'autres dont la seule vision vous procure d'horribles cauchemars !


Le récit se compose d'une part des combats menés par le sorceleur et d'une autre part de ce qui est nommé La voix de la raison qui met en scène, entre chaque "aventure", un Geralt, blessé dans le premier combat et qui se rétablit au coeur d'un temple où Nenneke, son amie et prêtresse, prend soin de lui.
D'ailleurs, dans une de ces Voix de la raison, Geralt nous en dévoile un peu plus sur ce qui l'a conduit à devenir sorceleur et le début de son parcours.

Notre sorceleur va vivre, dans ce tome, 6 aventures, 6 rencontres qu'il va devoir mener au mieux s'il ne veut pas y laisser la vie !

Dans la première, il doit affronter une strige, la fille maudite d'un roi
dans la seconde, il devra sauver un jeune homme qu'une malédiction a transformé en monstre et qui est sous l'emprise d'une brouxe
dans la troisième, Geralt doit protéger Stregobor, un magicien , qu'une créature veut tuer, un récit où l'on découvre une version de Blanche Neige et les 7 nains beaucoup moins sympathique que celle du conte : Blanche neige a transformé les nains en voleurs de grands chemins et, elle-même, en redoutable meurtrière
dans la quatrième, le sorceleur se rend à Cintra, un royaume où la reine, pour d'obscures raisons, a besoin de son aide. Le château serait hanté par un monstre, petit, bossu et couvert de piquants mais la réalité est tout autre 
la cinquième remonte au début de l'amitié de Geralt et Jaskier - qui deviendra son meilleur ami - et nous emmène dans la vallée des fleurs affronter un diabolo et qui a failli mettre un terme définitif à leur amitié naissante 
quant à la sixième, nous revivons la rencontre de Geralt avec Yennefer, une femme mystérieuse à laquelle il est fait plusieurs fois allusions dans La voix de la raison. Une rencontre qui, apparemment, ne se déroule pas au mieux !

Comme vous vous en doutez, il n'y a aucun moment de répit dans cette lecture.

Des combats épiques, des créatures plus monstrueuses les unes que les autres, un peu de romance et beaucoup, beaucoup de dangers font de ce roman une lecture haletante qui m'a totalement conquise !

La série a été adaptée pour la télévision et passera sur Netflix à partir du 21 décembre !

Autant vous dire que je suis impatiente de la découvrir ! 
Et pour vous mettre en appétit, voici la bande annonce qui, il faut bien le reconnaitre, nous vend du rêve !!!






https://www.bragelonne.fr/catalogue/9782362317125-le-dernier-voeu/




https://amzn.to/2PU509i
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire