mercredi 11 décembre 2019

Coach me love de Mary Ann Davis

Éditions Addictives, 7 octobre 2019, 323 pages, disponible au format papier et numérique








Patron d’une salle de sport, sûr de lui et beau comme un dieu, Max a l’embarras du choix question filles. Mais les relations de plus d’une nuit ne l’intéressent pas, jusqu’au jour où il croise Marion.
Marion est belle, mais surtout quelque chose en elle le bouleverse, le touche au plus profond de lui. Seulement, elle est brisée par une vie qu’elle essaie de reprendre en main comme elle peut. Et elle n’est vraiment pas prête à laisser qui que ce soit briser le fragile équilibre de son existence.
Mais Max n’a pas dit son dernier mot. Apprivoiser Marion, la séduire, la faire rire, la faire jouir ? Défi relevé…







Alors j'annonce la couleur tout de suite : ce roman est une pépite, mais vraiment de l'or en barre !

Marion Senier, 24 ans est en couple depuis 3 ans avec Romuald, un beau mannequin en vogue. Souvent, elle se demande ce qu'un aussi beau mec peut lui trouver à elle, si banale, au corps imparfait… 
Il faut dire que Romuald adore la rabaisser, la blesser, et surtout l'entraîner dans une spirale malsaine du culte de la perfection.
Alors que son histoire d'amour se termine dramatiquement, Marion, complètement désoeuvrée, va devoir faire face à ses soucis. 
Heureusement, sa psy, Elie Otis et sa meilleure amie Lisa sont à ses côtés pour l'aider à reprendre goût à la vie et surtout, la protéger de ses démons…
Pour s'en sortir, Marion décide de s'inscrire à la salle de sport « Fitness Max » et y fait rapidement la connaissance du beau patron : Maxime Perez, 28 ans, célibataire endurci après une rupture douloureuse. 
Maxime va vite remarquer sa nouvelle cliente, au point d'en être obsédé, mais la belle ne se laisse pas facilement approcher, et pour cause : elle n'est pas tout à fait remise de ses déboires passés… 
Il va lui falloir beaucoup de patience mais aussi un esprit compréhensif pour avoir ne serait-ce que la chance de pouvoir se lier un minimum avec Marion. Heureusement, Maxime a plus d'un tour dans son sac.

Quel roman ! Mais quel roman !!!



J'en suis restée scotchée !

Une histoire originale, des personnages si criant de réalisme, des émotions à chaque page, des sujets épineux mais traités avec brio… Un roman tout à fait actuel, sans tomber dans le glauque, juste parfait !


Déjà, dés les premières lignes de son prologue, Mary Ann Davis annonce la couleur : ce n'est pas un roman banal, qui se déroulera au pays des bisounours et où tout glissera comme sur du satin… Directement, on se retrouve projeté au coeur de l'horreur, de la maltraitance, pas celle qui donne des  hématomes au corps, non, celle plus vicieuse qui détruit l'esprit, anéantit une personne…

Tout de suite on a qu'une envie : prendre Marion dans nos bras, la consoler, l'aider...j'ai rarement été aussi attachée à un personnage avant même d'avoir atteint le premier chapitre !

Marion est une femme comme on peut en croiser tous les jours, une victime d'un pervers narcissique, une femme qui s'est vu détruite, qui a sombré dans les troubles alimentaires car encouragée par un sale type et qui, aujourd'hui, veut s'en sortir mais ce n'est pas si simple !
C'est d'ailleurs un point fort de ce roman : non il ne suffit pas de rencontrer un gentil jeune homme pour guérir de tout cela, non ce n'est pas « facile », oui les rechutes sont possibles et fréquentes… 

 C'est ce réalisme qui m'a profondément touchée, j'ai été émue à un point...J'avais envie de crier à Marion « fais gaffe là, tu vas te casser la gu**** ! » ! 
Marion essaie de se montrer forte, tout en ayant parfaitement conscience de ses faiblesses, sans pour autant tomber dans une personnalité mélodramatique… L'emprise psychologique est tellement bien décrite dans ce roman qu'on pourrait penser à une biographie…

Maxime… Ah le beau Maxime… qu'est ce qui fait de lui un homme aussi compréhensif ? 
Et bien tout simplement il n'est pas le simple cliché du sauveur...lui aussi est quelque part une âme en peine, son coeur est encore chargé de colère, de regrets… Avant même de s'occuper de ses propres problèmes, il va essayer de faire avancer Marion. Non il ne souhaite pas être son héros, être la clef de tout, être son sauveur et la guérir...il veut juste l'aider à avancer, même si ses sentiments naissant en voudraient certainement bien plus ! Le mec parfait…

Cette histoire est plus que prenante, je n'arrive même pas à trouver un mot pour la décrire...captivante ? Forte ? Passionnante ? Chargée en émotions ? Un véritable cri du coeur ? Sûrement un peu tout ça…

Chapeau bas à Mary Ann Davis pour avoir su traiter de sujets d'actualité et aussi difficiles que la violence psychologique, les pervers narcissiques et les troubles alimentaires sans tomber dans les clichés faciles. 
Merci à elle d'avoir su véhiculer un message fort à travers l'histoire de Marion, d'avoir choisi la difficulté, d'avoir réussi à décrire parfaitement les choses sans se cantonner à des généralités… 
Oui, merci à elle de m'avoir émue aux larmes, de m'avoir fait trembler de colère, de m'avoir donné des frissons et d'être un peu sortie des sentiers battus et d'une zone de confort que l'on retrouve assez facilement en romance…

Voilà, je ne veux pas en dire plus à part que je conseille « Coach Me Love » : une romance poignante, captivante dés les premières lignes, une histoire qui prend aux tripes, le tout écrit par une magnifique plume… c'est un véritable coup de coeur, bien évidemment.
 







https://editions-addictives.com/catalogue_livre/index.php?com=bkFhZnZNJUE0SSQ5bHBhN25aZ2IlS0ZBclckTWJBb1d1Z3Q3aVlxQnUxZVUlQUdYZTNuUWUlJCFyIWUhZiFfIWMhbyF1IXIhdCElIVYhTSFBIVghXyEkIXYhbyFsISUhMSEkIXAhcyFlIXUhZCFvIXMhJSFzITohMSE0ITohIiFNIWEhciF5ISAhQSFuIW4hICFEIWEhdiFpIXMhIiE7IQ==



https://amzn.to/2P0Lh8D
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire