lundi 8 juillet 2019

Love Forever d'Alfreda Enwy

 
Collection &H//Poche 752 pages//5 juin 2019
Disponible en eBook


 

 LOVE DEAL
Tomber amoureuse n’était pas prévu dans le contrat

Pas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin. 

Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic, car Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus  ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui  ? Moins facile…

LOVE PLAY
En amour, il n’y a pas de règles du jeu

Johanna se l’était pourtant juré  : plus jamais elle ne se laisserait approcher, et encore moins séduire, par un garçon. Si elle a accepté d’aller parler à Ryan, c’est uniquement pour rendre service à Poppy, sa meilleure amie. Elle était loin de penser que ces yeux bleus posés sur elle la troubleraient autant et lui feraient perdre tous ses moyens. Loin de penser aussi que ces sensations lui avaient manqué… Mais elle doit se reprendre, Ryan est tout sauf un homme pour elle, et il ne mérite certainement pas qu’elle renonce à sa nouvelle règle. Star de l’équipe de basket à l’ego surdimensionné et incorrigible dragueur, pour lui, l’amour n’est qu’une partie de plus. Non, vraiment, Johanna ne reviendra pas sur sa décision  : elle n’a plus envie de jouer…


 


Love Forever est une série intégrale composée de deux tomes : Love Deal et Love Play qui, bien que parlant d'un même groupe d'amis, sont assez différents l'un de l'autre. 


Love Deal raconte l'histoire de Poppy, cette jeune femme de 21 ans, étudiante dans l'édition à la prestigieuse université de DUKE. 
Jammeuse sexy dans son équipe de roller derby, le quotidien de Poppy s'apparente pourtant à une vie de nonne : pas le temps ni l'envie de s'intéresser aux hommes, sa vie est surtout rythmée par ses études, sa meilleure amie Johanna, son job dans un café...et son secret !
Mais quand Poppy se retrouve licenciée, c'est juste l'horreur : il lui faut IMPÉRATIVEMENT des revenus pour vivre et protéger son secret…
Alors quand le beau Eren, meneur de l'équipe de basket de l'université, plutôt aisé et à l'avenir prometteur lui propose de jouer le rôle de sa petite amie le temps d'un week-end devant sa famille pour une somme rondelette, Poppy hésite... bien sûr il n'est pas question de rapprochements physiques, bien sûr il ne s'agit que d'un « job » de trois jours, bien sûr qu'Eren est juste super pénible à ses yeux... et bien sûr Poppy va avoir du mal à lui résister ^^


J'ai adoré cette première partie de Love Forever !
Poppy est un personnage attachant, qui n'a pas connu une vie mode bisounours et qui a du mal à se laisser aller... mais qui ne réagirait pas comme elle dans sa situation ? Elle est courageuse et sous ses airs de pessimiste ayant peu confiance en elle, elle reste une jeune femme courageuse et pleine de ressources !
Eren...raaaaaalalalaaaa le beau Eren ! Qui ne rêverait pas qu'un jeune homme nous fasse la cour de la même manière qu'il a pu le faire auprès de sa belle « Honey » ? Quel romantisme 💓 bon ok, il a peut-être un petit côté psychopathe harceleur mais tout de même, ça reste si beau ! Et puis franchement, aller jusqu'à se trouver une fausse copine pour ne pas décevoir sa maman et sa grand-mère, n'est ce pas mignon tout plein ? Bref, je suis fan de ce beau basketteur :-)


Quant à l'histoire... si elle ne semble pas si originale de prime abord, au final, de fil en aiguille, elle s'étoffe de rebondissements et de retournements de situation qui la rendent tout à fait magique et addictive ! Alfreda Enwy arrive à nous faire ressentir un bon paquet d'émotions, et surtout une foule de palpitations tout au long de ce roman... Et que dire sur le jeu de séduction entre Poppy et Eren ? Il m'a fait rêver et m'a donné des frissons !

En bref, après avoir terminé Love Deal, j'étais plus que pressée de continuer ma lecture sur Love Play, où cette fois-ci, il est question en priorité de Johanna et de Ryan, les meilleurs amis de Poppy et Eren.

Donc Blondie et Gosling de leurs petits surnoms, se sont rencontrés un peu en même temps que le couple de Love Deal. Sauf qu'ils passent leur temps à s'écharper... ou plutôt à se taquiner gentiment... ou plutôt à se tourner autour et se provoquer ;-) forcément, leurs meilleurs potes étant en couple, ils sont amenés à passer pas mal de temps ensemble et ne peuvent s'empêcher de se bouffer le nez !

Ryan, le beau gosse sûr de lui a la fâcheuse tendance de titiller la belle Johanna, qui de son côté se demande bien ce que le basketteur peut lui trouver... Car au fond, si Johanna paraît bien plus exubérante que son amie Poppy, elle cache un certain mal-être et surtout à une estime de soi en dessous de zéro… du coup Ryan va devoir ramer sacrément pour tenter de séduire la belle blonde, d'autant plus que le coeur de celle-ci est complètement brisé depuis qu'elle a retrouvé son ex en pleine activité « sportive » dirons-nous avec sa propre sœur. Mais Ryan est aussi têtu que son pote Eren et sait se montrer persuasif ;-)

Et voilà comment on en revient à un beau jeu de séduction, en finesse, et tout aussi chargé en émotions et en chamboulements. Au moins ici, nous en apprenons un peu plus sur Johanna qui pourtant me semblait bien plus sûre d'elle dans le premier opus... comme quoi, elle cachait bien son jeu ! Ryan lui, est plutôt égal à lui-même et l'on comprend mieux pourquoi il s'entend aussi bien avec Eren ^^

Par contre, Love Play faisant immédiatement suite à Love Deal, j'ai été assez surprise de l'évolution de Poppy que j'ai beaucoup moins apprécié d'un seul coup :-/ elle qui pouvait toujours compter sur Johanna semble assez absente pour elle, se consacrant entièrement à sa relation amoureuse avec Eren :-( même Charly semble assez souvent mise de côté… je suis un peu déçue de son comportement quelque peu égoïste mais bon…

Un seul petit reproche concernant ce second opus : j'ai trouvé quelques petites longueurs et le rythme de l'histoire parfois un peu calqué sur celui du premier. Heureusement, sur la fin, les rebondissements sont nombreux et redonnent un peu plus de vivacité au roman :-) malgré tout, Love Play était + que plaisant à lire et j'ai vraiment apprécié d'en apprendre davantage sur Johanna et Ryan :-)

Voilà, pas simple de résumer deux romans d'un seul coup :-)

L'ensemble fonctionne parfaitement en tout cas, Love Forever est une lecture très agréable, la plume de Alfreda Enwy nous rend complètement accro à ses personnages aux caractères bien trempés et les jeux de séduction décrits sont tout simplement féeriques :-)



https://amzn.to/2G1gbsE

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire