vendredi 12 juillet 2019

Aux portes de la mémoire de Felicia Yap

Harper Collins poche, 13 février 2019, 400 pages, disponible au format papier et numérique






Claire Evans vit dans un monde où la mémoire à long terme est une utopie. En sortant de l’adolescence, hommes et femmes découvrent à quelle catégorie ils appartiennent. Les chanceux font partie des Duos, capables de se souvenir des dernières 48 heures de leur vie. La mémoire des Monos, comme celle de Claire, se limite à la journée de la veille. Chaque soir, tous consignent religieusement leurs souvenirs sous peine d’oublier qui ils sont. Qui ils aiment. Ce qu’ils ont fait. Ou ce qu’on leur a fait.
Ainsi, le jour où un policier annonce à Claire que son mari aurait assassiné sa maîtresse deux jours auparavant, c’est le trou noir. Que s’est-il réellement passé  ? Pour Claire, le compte à rebours a déjà commencé.
 
Dans ce monde, la mémoire a long terme n'existe pas, sauf pour les faits produits avant la fin de l'adolescence.

Certains individus font partie des Duos qui perdent leur mémoire à long terme à l'âge de 23 ans et qui ont la capacité de garder en mémoire les dernières 48h écoulées.
Quant aux autres que l'on appelle les Monos, ils ont perdu leur mémoire à long terme à l'âge de 18 ans et ne peuvent se souvenir que des événements de la veille.

Chaque personne, à partir du moment où la mémoire disparait, est tenue de remplir un journal dans lequel ils consignent, chaque soir, tous les faits marquants, les détails qu'ils ne veulent pas oublier, les événements qu'ils jugent importants ou qui sortent de l'habituel  qui se sont déroulés pour être sûr de retrouver et retracer la journée, la semaine, l'année écoulées.

C'est ainsi que Claire, par exemple, sait quand elle s'est mariée, qui était présent à la cérémonie, ses éventuelles maladies ou d'autres éléments de sa vie car sans ses retranscriptions quotidiennes, elle ignorerait totalement ce qu'elle a vécu.

Claire est une Mono qui a épousé un Duo, une chose très rare dans la société car pour la majorité des Duos, ils jugent les Monos comme inférieurs à eux et comme on dit : on ne mélange pas les torchons et les serviettes !
Mais Mark, le mari Duo de Claire est passé outre cet interdit et forme depuis plus de 20 ans un couple apparemment heureux.

Mais le monde de Claire est bouleversé lorsqu'elle apprend que, non seulement son mari avait une maîtresse mais qu'en plus, il l'aurait assassinée !

Elle va vouloir à tout prix découvrir ce qui s'est passé mais comment faire lorsque la mémoire vous fait défaut et que le temps presse ?

Car une menace bien réelle rôde autour d'elle !

J'ai été fascinée et en même temps horrifiée par ce manque de mémoire à long terme et de toutes les contraintes que cela entraine !

Imaginez que vous deviez consigner tous les événements de vos journées, jour après jour sous peine de ne rien savoir de votre propre vie ! 

Quelle horreur !





Ce récit nous offre également une intrigue passionnante, une recherche au coeur de ces souvenirs oubliés. 
Des rebondissements en cascade, un suspense haletant et par moment, insupportable, des personnages troubles, qui cachent de terribles secrets, une victime qui n'est peut-être pas si innocente que ça !

C'est d'ailleurs à travers son journal que nous découvrons peu à peu, son existence, ce qui l'a amenée là et bien plus encore dont je ne dirai rien !




En bref, un roman à l'intrigue particulièrement originale, qui vous tient dans ses filets jusqu'à la fin et qui se clôture  d'une façon particulièrement bluffante ! Je ne m'y attendais vraiment pas !







https://www.harpercollins.fr/livre/11539/harpercollins-noir/aux-portes-de-la-memoire



https://amzn.to/2YKeTty

Aucun commentaire:

Publier un commentaire