vendredi 14 juin 2019

Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard de Sarah Morgan

Éditions Harlequin, 5 juin 2019, 576 pages, disponible au format papier et numérique






Trois générations, quatre femmes, de belles histoires d’amour, d’amitié et une multitude de secrets murmurés au clair de lune.

Les femmes de la famille Stewart ont décidé de s’échapper de leur quotidien le temps d’un été pour se ressourcer sur les plages de l’île de Martha’s Vineyard. Mais leurs valises ne sont pas les seuls bagages qu’elles transportent : chacune est venue chargée de ses préoccupations et de ses inquiétudes. Nancy, la grand-mère, aimerait expliquer à ses filles, Lauren et Jenna, les raisons qui l’ont empêchée d’être une mère parfaite mais ignore comment ; Lauren, quant à elle, doit gérer le deuil de son mari décédé d’une crise cardiaque ; Mack, la fille de Lauren, a perdu son père… et ses repères, car celui qu’elle pensait être son géniteur ne l’est pas. Jenna, elle, rêverait de fonder une famille, un rêve malheureusement inaccessible. Au gré des discussions, des fous rires et des balades sur le sable, ces quatre femmes qui se croyaient très différentes vont se redécouvrir, s’entraider et comprendre qu’ensemble elles peuvent reprendre leur vie en main.



Dans la famille Steward, les secrets sont rois !

Que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons : éviter de faire de la peine, mauvaise interprétation de certains faits, découverte inattendue, ces secrets ont creusé un fossé entre les femmes de la famille.

Nancy, la mère de Jenna et Lauren, dissimule depuis toujours les frasques de son défunt époux et déplore le manque de complicité avec ses filles dû en partie, à son acceptation silencieuse de la situation.

Lauren et Jenna, les deux soeurs sont soudées et complices, elles ont appris à vivre avec l'apparente indifférence de leur mère et ce manque de complicité - un état de fait qu'elles n'ont jamais vraiment voulu changer - et ont fait les 400 coups au cours de leur enfance mais cela ne les empêche pas d'avoir quand même chacune un secret qu'elles n'ont jamais révélé : Ed, le père de Mack, n'est pas son père biologique et Jenna souhaite à tout prix être mère mais la nature lui met des bâtons dans les roues, la plongeant dans le désespoir.

Mais suite au décès inopiné de son époux, Lauren va revenir à Martha's Vineyard.

Les secrets si bien gardés vont être révélés, une nouvelle complicité va naitre entre mère et filles et une nouvelle vie va s'ouvrir à elles !

Ce récit nous plonge, avec beaucoup de tact et de talent, au coeur des relations parfois difficiles au sein d'une même famille.

Nancy est une femme qui, de par l'attitude de son mari, s'est peu à peu renfermée sur elle-même. Persuadée que ses filles lui préféraient leur père, elle s'est retirée du noyau familial. 
Une attitude que ses filles n'ont jamais comprise et qui a créé une barrière invisible entre elles.

Lauren qui incarnait la joie de vivre, la spontanéité, est devenue quelqu'un de méthodique, de précis, muselant sa spontanéité et son naturel. Elle vit une vie confortable à Londres avec Ed son époux et sa fille Mack qu'elle aime par dessus tout. 
Mais Ed lui cachait aussi un lourd secret qui va avoir un énorme impact sur sa vie future et celle de sa fille.

Jenna a toujours eu la réputation d'être la casse-cou de la famille, toujours prête à prendre des risques et à entrainer son ainée dans les plus folles aventures. Une soeur ainée qui a toujours répondu présente plus pour protéger sa cadette d'elle-même que pour le plaisir de prendre des risques.
Elle file le parfait amour avec Greg et aimerait, par dessus tout, être mère mais les échecs se suivent, la plongeant petit à petit dans un profond désarroi. 
Ce désir finit par tourner à l'obsession bien qu'elle essaie de ne plus en faire une fixation.
Greg la soutient de son mieux et fait toujours preuve de beaucoup d'optimisme mais cache lui aussi un secret.

Mack est une ado en pleine révolte mais depuis quelques temps, cette révolte est plus prononcée, plus violente.
Lauren met cela sur le compte de sa crise d'adolescence mais les raisons sont beaucoup plus profondes et elle le découvrira d'une façon - très - abrupte et pas au meilleur moment qu'il soit - et c'est le moins que l'on puisse dire.
Solitaire, Mack est prête, pour se faire des amis, à renier ce qu'elle aime vraiment pour pouvoir être acceptée dans la bande des élèves les plus populaires.
Elle va apprendre à ses dépens qu'il vaut parfois mieux être seule que mal accompagnée.
Ses conflits avec sa mère la minent mais elle ne parvient pas à surmonter tous les nouveaux bouleversements de sa vie ainsi que ce qu'elle considère comme une trahison de sa mère et de Ed !
Et Ed n'étant plus là, elle ne peut que s'en prendre à sa mère.

Et puis, il y a Scott
Mais de lui, je ne peux vous dire grand chose car il serait dommage de vous priver du plaisir de la découverte. Mais sachez que sous son aspect bourru et renfrogné, se cache un homme que les années ont mûri et au grand coeur gros comme ça !


 
Ce récit nous démontre que le manque de communication peut engendrer de terribles quiproquos aptes à détruire une famille alors qu'en se disant - presque - tout, on pourrait bien souvent éviter des rapports conflictuels.

Tout au long de l'histoire, nous nous glissons dans l'intimité de cette famille, nous jouons un peu les voyeurs en découvrant leurs secrets si bien gardés et c'est avec délice que nous vivons leur retrouvaille et l'émergence d'une toute nouvelle complicité entre les différentes générations. 

En bref, Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard est une de ces lectures feel good qui nous démontre que le silence n'est pas toujours d'or et que le pardon, l'espoir, la confiance et l'amour ne sont pas de vains mots mais bien le ciment d'une vie heureuse et épanouie !


https://www.harlequin.fr/livre/11864/eth/petites-confidences-et-grandes-confessions-a-martha-s-vineyard



https://amzn.to/2WHmv2P

Aucun commentaire:

Publier un commentaire