vendredi 21 juin 2019

Josh & Hazel ou comment ne pas tomber amoureux de Christina Lauren

Éditions Hugo Roman//Broché 352 pages//6 juin 2019
Disponible en eBook


 
Juste amis. Juste amis. Juste amis.
À force de le répéter, ça va bien finir par être vrai.
Hazel sait qu'elle n'est pas facile à vivre – et franchement, la plupart des hommes ne sont pas prêts à relever le défi. Si son armée d'animaux domestiques et son goût prononcé pour l'absurde ne les font pas fuir, son absence de filtre la conduit systématiquement à dire ce qu'il ne faut pas dans les moments délicats. Tant pis pour eux. Hazel est une belle personne.
Josh connaît Hazel depuis la fac, à un moment où son allégresse loufoque était totalement incompatible avec son caractère à lui, calme et dans la retenue. Depuis le premier soir où ils se sont rencontrés – quand elle lui a avoué de but en blanc qu'elle " serait honorée de (lui) offrir (son) corps " – jusqu'au jour où elle lui vomit avec grâce sur les chaussures, Josh a toujours pensé qu'Hazel relevait plus du spectacle que de l'être humain. Cependant, dix ans plus tard, après une relation houleuse avec une fille qui l'a trompé, sortir avec Hazel est une vraie bouffée d'air frais.
Non que Josh et Hazel sortent ensemble. Du moins, pas ensemble ensemble. Parce qu'organiser en duo une série de " double dates " de plus en plus terribles, signifie bien qu'il n'y a rien entre eux... n'est-ce pas ?


 
J’ai commencé ce roman hier soir, à 20h. J’ai fini ce roman 5h plus tard, le lisant d’une traite. Non pas que j’étais incapable de le reposer, mais je n’en avais tout simplement pas envie. 
 
Ce n’est pas l’histoire la plus addictive qui soit, elle ne possède pas un suspense de ouf, pourtant, une fois commencé, on n’a plus envie de la lâcher. Parce que c’est un livre qui fait du bien. En tout cas, qui m’a fait du bien. 
Pas de bad boy à l’horizon. Pas de héros torturés, au passé douloureux. Pas de blessure secrète. Pas de mélodrame. 
C’est une romance simple, sans chichis, qui te donne le smile du début à la fin. 
Ne vous attendez pas non plus à de grands retournements de situation ou des rebondissements de ouf, et c’est tant mieux. 
La particularité de ce récit réside dans ses personnages, notamment Hazel qui est complètement barge. J’avoue, je n’ai pas saisi toutes les vannes (ne connaissant pas la culture américaine), mais cela ne m’a pas empêchée de glousser, voire même de rire aux éclats, à plusieurs reprises. 
 
Hazel et Josh sont le Yin et le Yang. 
 
Elle, incontrôlable, expansive, totalement allumée. Lui, calme, discret, sérieux. Leur différence de caractère est telle que toute relation entre eux paraît compromise. Et pourtant, c’est en même temps si naturel que l’on ne peut que fondre. 
 
Personnellement, j’ai été complètement charmée par cette romance. Ravie de constater que, pour une fois, le héros n’est pas un bad boy tatoué et queutard invétéré qui baise tout ce qui bouge (Josh est tout l’inverse). J’ai aussi adoré le fait qu’il soit coréen (Je l’imagine comme Harry Shum, l’acteur qui représente Magnus Bane dans Shadowhunter ❤ ). 
J’ai été agréablement surprise également par le déroulé de l’histoire, que certains jugeront peut-être simpliste, mais qui m’a justement plu. Pas besoin d’en faire des tonnes quand on a du talent ! Le duo Christina Lauren le confirme avec cette romance. 
 
En bref ? Des personnages craquants, des dialogues piquants, une romance ADORABLE. Je suis conquise !


https://amzn.to/31Og50M

Aucun commentaire:

Publier un commentaire