jeudi 27 juin 2019

Insaisissable Saison 2 : provoque-moi de Tahereh Mafi


 Éditions Michel Lafon//Broché 362 pages//23 mai 2019
Disponible en eBook 

 
 Je ne sais pas d'où je viens
Je sais où je vais

Tout n'est que mensonge
Je rétablirai la vérité

Il m'a pulvérisée
Je saurai me relever

La vérité est dans le passé
Le futur s'ouvre à moi

Je l'ai déjà dit et redit, mais je crois qu'on ne le dira jamais trop avec cette série : elle est incontournable ! 
Tous les fans de dystopie allié à la romance devraient se jeter sur cette histoire.
J'ai commencé fébrile ce nouveau tome, tant j'étais impatiente. Encore une fois, la magie a opéré. Mais avec Warner, comment pouvait-il en être autrement ?

Le récit reprend là où nous l'avions laissé, avec des héros dans une galère monstrueuse. Un tournant macabre et décisif dans cette guerre contre le Rétablissement. 
Tahereh Mafi nous plonge cette fois-ci au cœur du Rétablissement et de ses machinations.

C'est terrifiant !

Les révélations nous glacent le sang. Heureusement, cet état de stress, dans lequel l'auteure nous plonge avec sadisme, est contrebalancé par la romance. Une MAGNIFIQUE romance qui fera, à coup sûr, chavirer les cœurs des plus endurcis. Warner et Juliette forment un couple magique, unique, mythique. Entre toutes ces découvertes morbides, leur amour est salvateur. Une bouffée de fraîcheur pour ma part.

Contrairement aux tomes précédents, la narration est à triple voix : Warner, Juliette et Kenji. J'ai adoré que Kenji soit également de la partie cette fois-ci. Je lui ai toujours trouvé un rôle central, il ne lui manquait plus que la parole, c'est chose faite. Et c'est top !

Toutefois, je vais chipoter un peu.

 J'adore la plume de Tahareh Mafi. Elle est vraiment particulière. Ses métaphores, ses phrases courtes, voire entrecoupées : c'est sa marque de fabrique ; ou plutôt celle de Juliette, car l'auteure nous a habitués à Juliette comme narratrice unique (du moins dans les premiers tomes). D'ailleurs, ce style narratif correspond parfaitement au personnage, souvent confuse, agitée. Néanmoins, j'ai trouvé étrange que Kenji et Warner expriment leur sentiments de façon identique. Si propre à Juliette. La plume de l'auteure reste la même, et peut-être est-ce un tort. En tout cas, moi j'ai tiqué, car on ne sent pas l'alternance des points de vues.

Ceci étant dit, j'ai pris un pied d'enfer ! Et j'en veux encore et encore💓

https://amzn.to/2LoHUac
 Pour lire la chronique précédente, cliquez sur l'image
https://www.lesreinesdelanuit.com/2018/09/insaisissable-saison-2-tome-1-crois-en.html





Aucun commentaire:

Publier un commentaire