mardi 7 mai 2019

Vies de chien de Laura Trompette

 
Éditions Pygmalion//Broché 440 pages//20 mars 2019
Disponible en eBook


 

Par l'achat de ce livre, vous soutenez la SPA
 
Tom a le ronflement facile, les intestins capricieux et déteste les chats. Quoi de plus banal pour un bouledogue français ? Mais, coincé dans son box à la SPA, il prend conscience qu'il y a pire dans la vie.
Maël, sans soutien parental, erre dans le système de l'aide sociale à l'enfance depuis son plus jeune âge. L'adolescent a fait de la guitare son exutoire et n'a qu'une quête : trouver une famille d'accueil.
Les chemins accidentés de Tom et Maël vont se croiser dans la maison d'Alicia, Jacques et, leur fils, Pierre. Cinq personnalités et un défi : cohabiter.  


 

 
Vies de chien est un de ces romans comme je les aime qui, à travers la magnifique plume de son auteure, aborde une multitude de thèmes tels que l’abandon, la maladie, les secondes chances, l’adolescence, l’importance de la famille, le travail, l’épanouissement personnel, l’amour, l’amitié et bien d’autres choses.

Au départ, nous suivons le point de vue de Tom, un jeune bouledogue français offert en cadeau de Noël à Blanche, une vieille dame. Malheureusement, moins d’un an après, celle-ci décède et aucun membre de sa famille ne peut prendre Tom sous son toit. Le chien se retrouve, hélas, à la SPA.



À ce moment précis du récit, l’auteure nous offre le point de vue de Mia, une des soignantes de la SPA, afin de nous faire vivre la situation de l’intérieur. Ainsi nous comprenons la difficulté du personnel qui, émut par le sort de chacun des animaux, souhaite tous les voir partir et fait de son mieux pour répondre aux besoins de tous. J’ai trouvé ce passage très habile pour sensibiliser les gens sur l’abandon qui est loin d’être un acte anodin. Ici, Laura Trompette nous rappelle que les chiens, les chats et NAC souffrent d’être enfermés et qu’ils peuvent attendre toute une vie dans une cage sans que personne ne vienne les sortir de leur prison.

Avant que Tom ne soit sauvé du refuge, nous faisons la connaissance des membres de sa future famille. Alicia et Jacques Lion, les parents biologiques de Pierre, un ado de quatorze ans, et qui sont également les parents d’accueil de Maël qui a lui aussi quatorze ans. Maël est sous le toit des Lion depuis peu de temps et la cohabitation avec Pierre est difficile, d’autant plus que d’autres soucis se greffent à la situation initiale (difficultés d’ordre professionnel pour Jacques, déménagement, changement de lycée pour les enfants…). Afin d’apaiser un peu les tensions qui règnent au sein de la famille, les deux adultes choisissent d’adopter un chien à la SPA.

Je ne m’étendrai pas davantage sur l’intrigue afin de vous laisser le plaisir de la découvrir, mais je vous invite chaudement à le faire. Ce roman, malgré le fait qu’il aborde des thèmes durs et graves, est un bonbon acidulé qui vous réchauffe le cœur. Se dégage de ce texte, un sentiment d’unité, de « ensemble, on peut tout faire » et beaucoup de moments d’une grande humanité. C’est beau, bien écrit, bien pensé, profond… Une réussite. 

Laura Trompette est une écrivaine qui a énormément évolué depuis son premier roman et je suis sous le charme de ses derniers écrits. Elle fait désormais partie de ces auteures que je suivrai à chacune de leur parution. 




https://amzn.to/2VPRit8


Aucun commentaire:

Publier un commentaire