vendredi 12 avril 2019

Nos plus belles étincelles de Jamie McGuire

Michel Lafon, 28 février 2019 - Grand Format 462 pages
Disponible en eBook



On n'oublie jamais son premier amour
Depuis qu'il a croisé son sourire mélancolique derrière l'objectif de son appareil photo deux ans plus tôt, Elliott n'a jamais cessé d'aimer Catherine. Pourtant, la même année, il a été obligé de quitter la ville, la laissant seule au moment où elle avait le plus besoin de lui... 
Aujourd'hui, Elliott rentre enfin et il est bien décidé à reprendre le fil de cette histoire d'amour qu'il n'a jamais oubliée. Mais Catherine ne lui a pas pardonné son départ, et le secret qui pèse sur elle pourrait étouffer à tout jamais l'étincelle de leur amour. 



Un nouveau  roman de Jamie McGuire : forcément, je ne pouvais pas passer à côté.  
L'auteure, avec Red hill, nous avait déjà prouvé que la cantonner à la romance pure et dure était une grave erreur et que, en dehors de la romance, elle pouvait nous surprendre de bien des façons. 
C'est le cas de Nos plus belles étincelles, qui est bien loin d'être qu'une simple romance. 

Derrière l'histoire d'amour de nos jeunes héros, l'auteure a tissé une intrigue de folie. Un truc à nous rendre chèvre et nous faire des nœuds au cerveau. Ce n'est pas tant la romance qui nous pousse à vouloir lire toujours plus vite  - même si celle-ci est très belle et nous procure notre lot d'émotions - mais c'est le mystère qui plane autour de Catherine et sa maison. Une villa transformée en maison d'hôtes, avec des clients étranges, une mère dépressive, des secrets bien gardés, mais lourds à porter. C'est très très addictif ! Obsédant, même.
L'intrigue est bien ficelée, néanmoins j'ai compris rapidement (dès le début)  ce qui se cachait derrière les murs de la villa Juniper. J'étais tellement sûre de moi que j'ai été attentive au moindre détail au cours de ma lecture. Du coup, j'ai noté quelques petites incohérences, certains éléments ne sont pas expliqués par exemple. Mais même en constatant les petits couacs (et même si j'ai résolu le mystère bien trop tôt), cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et d'être à fond dedans. D'une part, je voulais savoir si j'avais vu juste (oh yeah ! 😎) et d'autre part, je voulais voir comment l'auteure allait amener tout ça et quelles seraient les conséquences sur notre couple. 
Parce que, même si l'intrigue est le petit plus du roman, il ne faut pas oublier Elliot et Catherine qui forment un couple d'une mignonnerie absolue. 
Ce livre aborde également des thèmes graves comme le deuil, la dépression, le racisme, le harcèlement scolaire et d'autres encore que je ne peux aborder sans spoiler. 

En bref ? Cette histoire est bien plus complexe qu'une simple romance. C'est saisissant, bouleversant et passionnant.  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire