lundi 15 avril 2019

La cage dorée de Blanche Monah

 
Éditions Blanche//Broché 361 pages//14 février 2019
Disponible en eBook


 

 Une écriture précise et entêtante pour explorer la lutte sans merci entre interdit et plaisir. Le plaisir est-il compatible avec l'interdit ?
La cage dorée c'est le combat d'une jeune femme pour s'émanciper de son bourreau. Entre dépendance affective et désir de liberté, deux amours s'affrontent.
L'un destructeur, malsain et illégitime. L'autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ?
Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographie.
Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre pour réaliser ses rêves, c'est prodigieusement exaspérant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite. Jusqu'à ce qu'il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu'il ne l'aurait cru.
Entre la princesse et le boxeur, une étrange amitié mêlée de désirs va se nouer. Phénix pressent un secret caché derrière Heather ; parviendra-t-il à le percer et faire fondre les barreaux de la cage de Heather ?
Dans cette dark romance haletante, Blanche Monah explore de façon novatrice un sujet tabou ; un page-turner bouleversant qui vous fera passer par des montagnes russes émotionnelles. Un roman qui bouscule et qui dérange.




Lorsque Blanche Monah a publié ce roman en auto édition, j'avais très envie de le lire. L'une de mes amies l'avait lu et adoré, mais c'est une fan de Dark Romance. Moi, pas tant que ça.
Pourtant j'en lis. Pourquoi ? Je ne sais pas quoi répondre à cette question...
Je pense que quand on aime lire, on essaie tous les genres. J'ai déjà frissonné d'horreur, en me rendant compte que j'appréciais certaines lectures "trashs" mais très peu ont trouvé grâce à mes yeux.
Donc, lorsque les éditions Blanche ont publié ce titre, je ne pouvais pas passer à côté même si j'ai reculé au maximum le moment pour le lire.

Et arrivée vers la page 30, c'est le choc ! Je ne m'attendais pas à ça, rien de ce que j'avais lu sur ce livre ne m'y avait préparée. Je dois vous dire que je n'avais pas lu le résumé, même si j'avais une vague idée du thème de l'histoire. J'en ai presque lâché le livre, comme s'il me brûlait les mains. J'ai fait une pause, j'ai même pensé arrêter là ma lecture.
Mais Heather hantait mon esprit, je n'arrêtais pas d'y penser, alors j'ai repris le cours de son histoire. Je me devais de savoir comment, et surtout, SI, elle allait s'en sortir !


Je ne vous résume pas le début du livre, je ne vous raconte rien. Le résumé de l'éditeur est largement suffisant. Sachez toutefois que ce livre s'adresse à un public averti. Les scènes explicites sont dérangeantes, je me suis surprise à en vouloir à Heather d'être si passive. Elle a 22 ans quoi ! Bouge-toi, quitte ce bourreau, dis-lui NON ! Va voir la police...

Mais comment ne pas comprendre son obéissance ? Depuis son plus jeune âge, son bourreau l'a conditionnée. Elle ne connaît que ça. Elle n'a personne pour lui dire ce qui est bien ou mal, même si elle en a une vague idée. Et puis, heureusement, elle va faire la connaissance de Phénix.

Blanche Monah a écrit une histoire bouleversante dont je peine à m'en remettre. Si devais émettre un seul bémol, c'est juste qu'il m'a manqué quelques pages de plus. Sur la mère de Heather, que j'ai trouvé d'une violence incroyable par son attitude envers sa fille, et j'aurai souhaité une fin plus "complète" non pas pour le livre mais juste pour moi, pour que mon esprit soit apaisé. Un épilogue un an après m'aurait fait rebaisser ma tension.

Comme d'habitude sur ce genre,  je ne peux pas dire que c'est un coup de 💔, mais que c'est une lecture coup de poing, de celles qui nous coupent le souffle et nous serrent le cœur.




https://amzn.to/2v0uVSE

https://www.facebook.com/editions.blanche/


Aucun commentaire:

Publier un commentaire