dimanche 27 janvier 2019

Prends ma main de Megfan Abbott

éditions Le Masque, 9 janvier 2019, 336 pages, disponible au format papier.









 Kit est une jeune chercheuse en physique, ambitieuse, intelligente, en passe d’obtenir le poste de ses rêves auprès de son mentor et idole. Mais une nouvelle recrue vient troubler ses plans et son passé revient la hanter lorsqu’elle découvre que sa rivale n’est autre que Diane, sa meilleure amie du lycée, perdue de vue depuis plus de dix ans. Dix ans durant lesquels Kit s’est efforcée d’oublier Diane et le lourd secret qu’elles partagent.
Rapidement, la compétition devient un jeu dangereux qui menace de les détruire…






Kit, à force de travail et de sacrifices, est à deux doigts d'obtenir LE poste dont elle rêve depuis toujours : intégrer un programme de recherche sous la direction du Docteur Severin qu'elle admire depuis toujours.

Mais Diane, un personnage de son passé refait surface et est également à même d'intégrer le même projet que Kit.

Diane, sa "meilleure" copine à l'époque du lycée. 

Celle grâce à laquelle elle a appris à se surpasser, à tout donner pour devenir chercheuse, celle qui n'a jamais aimé un quelconque contact physique, celle qu'elle n'a jamais vraiment compris, celle qui la mettait parfois mal à l'aise et surtout, surtout, celle qui lui a révélé un lourd secret que Kit s'est retrouvée contrainte de partager et qu'elle a tenté d'oublier au cours des années.

Mais ce lourd secret l'a rattrapée et risque de l'entrainer bien loin dans la folie et le drame.

Il y a certains romans dont l'intrigue vous prend directement aux tripes et d'autres qui ont du mal à vous accrocher.

Prends ma main fait partie - malheureusement - de cette seconde catégorie.

Kit m'est apparue comme une victime des circonstances mais une victime consentante.

Elle sait qu'il y a un problème avec Diane mais elle se voile la face et refuse - par commodité ? - d'y faire face.
Elle est tout aussi ambitieuse que Diane mais se sent persécutée, menacée - notamment lors d'un interrogatoire - et s'imagine des scènes qui ne font que renforcer sa paranoïa.

Malgré le fait que je n'ai pas accroché à l'intrigue, j'étais curieuse de découvrir comment aller finir cette histoire.

Je ne vous en dit pas plus mais je suis restée sur ma faim !

En bref, un roman à suspense qui enchantera plus d'une mais qui, pour ma part, ne m'a pas vraiment convaincue. 









Aucun commentaire:

Publier un commentaire