vendredi 18 janvier 2019

La nouvelle Arche, saison 1 de Julie de Lestrange

Michel Lafon, 25 octobre 2018 - Grand Format 333 pages
Disponible en eBook



Spécimen : enfant maintenu en gestation artificielle pendant quinze années. Donne naissance à un membre actif et productif de la Communauté.
Mathilde est l'une des premières. Aujourd'hui âgée de 20 ans, elle s'occupe des futures générations qui grandissent au Centre. Comme elle, ces spécimens n'auront pas d'enfance. Comme elle, ils naîtront, prêts à se battre, pour affronter l'ennemi invisible qui terrorise leur Communauté. 
Aussi, lorsqu'un mal étrange frappe certaines unités, Mathilde cherche à tout prix le moyen de les sauver. Et ce qu'elle découvre pourrait bien remettre en cause sa propre humanité. 
Mais peut-on être seule à changer le monde ? 
Désormais, elle n'a plus qu'une alternative : se taire. Ou combattre. 

Le résumé m'avait fait baver d'envie, il contient tout ce que j'aime, savant mélange de dystopie et de science-fiction. Hélas, à la lecture de ce premier volet, je n'ai pas été aussi emballée. 

Comme vous le savez peut-être déjà, je suis dans une phase de lecture assez chaotique. J'ai du mal à lire et rien ne me satisfait entièrement. Je pensais qu'avec ce titre, je sortirai de cette spirale, mais non. 

Dès les premières pages, j'ai tiqué sur les (trop) nombreuses descriptions, ainsi que sur la narration à la troisième personne. Parfois, ce style impersonnel passe crème et, d'autres fois, comme le cas avec ce roman, ça coince. 
Ce que je vais dire est très subjectif et n'engage que moi, bien évidemment, mais j'ai trouvé ce récit plat. Sans aucune émotion. Je n'ai rien ressenti à la lecture, pas même un petit frémissement. Mathilde, l'héroïne, m'a laissée totalement indifférente. Sa relation avec Marc, ses interactions avec Matthew... j'ai tout trouvé fade. Idem pour le déroulé de l'histoire et les quelques rebondissements. 

Pourtant, l'histoire possède bien des qualités. La trame est originale et ne manque pas d'intérêt. Elle saura sûrement piquer la curiosité de nombreux lecteurs qui trouveront en ce récit un univers parfaitement maîtrisé et exploité. De plus, la plume de l'auteure est agréable et se laisse lire facilement. C'est d'ailleurs pour ces raisons que j'ai été au bout de ma lecture. 

En bref ? Une première saison qui n'a pas réussi à m'embarquer. La suite sera donc sans moi, même si la fin laisse entrevoir un second tome bien plus palpitant.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire