samedi 17 novembre 2018

Sur l'île de Lucifer de Serge Quadruppani

Snag éditions, 4 octobre 2018, 237 pages, disponible au format papier et numérique







Un matin de printemps, Tom, 10 ans, découvre le corps d'un homme, un pieu planté dans la poitrine, dans le trou laissé par la souche d'un pin Douglas abattu.
Cet homme, c'est Didier Dubois, le responsable du chantier d'abattage de la forêt de l'Aitre.
Appelée sur les lieux, la capitaine Sylvie Mercure mène l'enquête, assistée par la gendarmerie. Lorsqu'un deuxième meurtre est commis, les soupçons se dirigent naturellement vers les militants de la Commune libre du Plateau, qui combat le projet d'abattage.
Mais les suspects se révéleront aussi nombreux qu'inhabituels : une sorcière qui fait parler les morts, un curé haïtien, une exilée chilienne...
Des personnalités étranges, une atmosphère pleine de tensions, pour un roman noir aux frontières du surnaturel.

 

L'intrigue se déroule au coeur d'un village divisé par des conflits d'intérêts.

D'un côté, nous avons ceux qui soutiennent l'abattage des arbres de la forêt de l'Aitre, dont l'ancienne maire et de l'autre ceux qui veulent préserver intacte cette zone boisée soutenus par la maire en titre.

Autant dire que les conflits sont nombreux et larvés.

Jusqu'au jour où Tom, 10 ans, découvre le corps, sans vie -et ma foi, avec un pieu planté dans le coeur, impossible d'en réchapper - de Didier Dubois, le responsable du chantier d'abattage.

À qui profite le crime ?

Envoyée sur les lieux du crime pour mener son enquête, la capitaine Sylvie Mercure  va se trouver confrontée à des faits très étranges et lorsqu'un second crime, qui la touche de près, a lieu, le mystère s'épaissit un peu plus !

Qui pourra lui apporter des réponses : cette bande d'enfants et d'animaux qui semblent se parler et cacher quelque chose, la sorcière du village qui rentre en communication avec les défunts, le curé haïtien aux pratiques peu orthodoxe ... ?

Quand le surnaturel se mêle aux histoires de crimes sordides, pas sûr que tout le monde s'en sorte indemne !

Ce roman se décline sous forme de thriller surnaturel mais il fait la part belle aussi à un florilège naturel.
J'y ai découvert des noms d'arbres et d'autres végétaux, d'animaux dont, pour ma part, j'ignorais tout :
Choucas, pipits farlouses, laîche à  pilules, luzule pileuse, agrostide des chiens, maïenthème à deux feuilles ....

 Pipit farlouse

Beaucoup de descriptions émaillent les pages du roman sur l'environnement, la nature principalement.
Ce qui laisse moins de place à l'intrigue à proprement parlé.

Mais cette intrigue ... elle est passionnante, nous partons sur plusieurs pistes à la fois, j'en suis même arrivée à soupçonner l'insoupçonnable !

Et j'avoue que la révélation finale m'a totalement prise par surprise, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de révélation !

Et la toute, toute dernière phrase est tout simplement savoureuse !

En bref, un récit où se mélange le suspense et le surnaturel sur fond d'écologie, un roman plein de surprises et d'inattendus !




https://www.snag-fiction.com/sur-l-ile-de-lucifer





https://amzn.to/2DoPr55

Aucun commentaire:

Publier un commentaire