vendredi 9 novembre 2018

Dollars, T1 : Pennies de Pepper Winters

Éditions Milady//Broché 480 pages//24 octobre 2018
Disponible en eBook



 

Autrefois, quand j’avais dix-huit ans, j’étais étudiante en psychologie.
Maintenant, je suis la propriété d’un homme.
Volée et vendue, je suis couverte de bleus depuis le jour où mon monde a changé, il y a deux ans.
Je souffre en silence, je brûle de retrouver ma liberté. Mais pas question que je m’effondre.
Je ne peux pas me le permettre.
Et puis, il est arrivé.
Elder Prest, le seul homme qui me regarde et qui me voit. Le seul qui soit plus cruel encore que mon maître.
Il me veut pour des raisons que je ne comprends pas.
Il me prend l’espace d’une nuit, puis il s’en va sans un regard en arrière.
Jusqu’à ce qu’il revienne.
Et que la vie devienne bien plus compliquée.



 


Tasmin avait 18 ans lorsqu'elle a été étranglée pendant une réception organisée par sa mère, psychologue réputée... Tasmin était elle-même étudiante en psychologie.

Pourquoi je dis "était" ? Car Tasmin n'est plus... elle est désormais Pimlico, esclave sexuelle.

L'homme qui l'a "tuée", l'a ramenée à la vie de suite après en pratiquant le bouche à bouche. Puis il l'a emprisonnée pour la vendre au plus offrant.

Malgré les coups, la maltraitance et surtout ne pas savoir "pourquoi", elle résiste. Elle vit. 
Par hasard, elle trouve un bout de crayon et elle commence à écrire son histoire sur le seul papier qu'elle a trouvé : du papier toilette. Elle ne sait pas à qui se confier, alors, elle va raconter sa séquestration à Personne.

Tasmin est alors vendue à Alrik [Maître A]. Il l'emmène chez lui, dans une villa ultra sécurisée, en Grèce.
Pendant deux longues années, Alrik et trois de ses amis vont lui faire subir le pire. 
Pimlico n'a qu'une seule arme pour lutter contre ses bourreaux : le silence. 
Depuis qu'Alrik l'a achetée, elle n'a plus prononcé un seul mot et ça ! ça le met dans une rage folle, les coups et les humiliations pleuvent encore plus quand il est d'humeur noire. 

Et puis un soir, entre en scène Elder Prest. Aussi beau que dur. 
Il doit faire des affaires avec Alrik et pour la première fois, Pimlico sent qu'il pourrait être son unique chance de s'évader.



Que dire sur cette histoire ? 
Je ne suis pas une fan de Dark Romance, pourquoi continuer à en lire alors ?  Tout simplement parce que j'espère toujours celle qui va me faire chavirer, vibrer, m'émouvoir. Celle qui va me procurer des émotions nouvelles, me filer la chair de poule.

Je ne regrette pas d'avoir insisté car Dollars y est parvenu. Du moins ce premier tome... à voir pour la suite.
Pourquoi Dollars et pas une autre ? 
Sûrement parce que Pepper Winters n'en a pas trop fait dans la surenchère des descriptions des diverses violences que Tasmin subit. C'est violent quand même à lire mais, le fait que l’héroïne nous les raconte sous la forme d'un journal intime sans donner trop de détails explicites m'a convenu tout à fait.
Le début, justement, peut paraître un peu lent car nous lisons son journal, mais l'arrivée d'Elder Prest va tout bouleverser.
Mais est-il un sauveur pour Pimlico  ou un nouveau maître tout aussi cruel (ou pire ?) qu'Alrik ? 

J'ai hâte de lire la suite et de voir si ce premier coup de cœur se confirme pour les tomes suivants.




https://amzn.to/2OxzeMV

Aucun commentaire:

Publier un commentaire