samedi 20 octobre 2018

Timeless T1 Diego et les Rangers du Vastlantique de Armand Baltazar

éditions Bayard Jeunesse, 17 octobre 2018, 656 pages, disponible au format papier et numérique






 « C'est arrivé d'au-delà des étoiles, un évènement cosmique que nous n'aurions jamais pu prévoir, une rupture dans l'espace-temps qui pulvérisa toute notre existence. Pas seulement notre présent, mais aussi notre passé et notre futur. Disparus. Ne demeura que le vide. Cependant, ce n'était pas la fin.

Émergeant du grand silence, la terre renaquit, mais d'une façon que nous n'avions jamais imaginée... »

Diego Ribera est un enfant du nouveau monde. Il est né après la Collision temporelle. Passé, présent, futur se mélangent désormais. Des êtres humains issus de différentes époques côtoient dinosaures, bateaux à vapeur et gigantesques robots.

Le jour des 13 ans de Diego, son père, un ingénieur réputé, est enlevé par un groupe d'extrémistes, les Aeternums. Avec son meilleur ami Petey et deux filles de son collège, Diego se retrouve embarqué sur le John Curtis, le navire des pirates chargés de secourir son père... 


Le monde que nous connaissons n'existe plus !

Suite à une rupture dans l'espace temps, le monde a été détruit pour revenir sous une forme totalement inayyendue !
Les éléments du passé, du présent et du futur - que ce soit les humains, les animaux ou la technologie de chaque époque - se sont retrouvés mêlés.
C'est ainsi que les dinosaures parcourent les plaines avec les bisons ou peuplent les océans avec les autres animaux aquatiques, les bateaux à vapeur fréquentent les mêmes ports que les galères et les robots font partie intégrantes de ce nouveau monde.
Les 100 et quelques millions d'humains qui ont survécus à la collision temporelle se retrouvent donc de toutes époques confondues.
Nous avons ceux du passé : les Victoriens, ceux du présent - dite l'Ére intermédiaire - les Médians et enfin, ceux du futur : les Ainés.
Malheureusement, la cohabitation ne se passe pas bien, entrainant une terrible guerre : la guerre des Temps.
Après de nombreuses années de combat acharnés, une paix fragile a fini par s'installer.
Mais une ombre menaçante pèse sur le Nouveau Monde, les Aeternums, à la recherche du pouvoir total et désireux de revenir à l'ancien monde, n'hésitent pas à tuer et détruire pour atteindre leur but.
Un but qu'ils ne peuvent, ne doivent pas aateindre car s'ils y parviennent, tous les enfants nés après la collision temporelle disparaitront purement et simplement !

Et c'est ici que commence l'aventure de Diego Ribera.
Sa mère est une ancienne pilote de chasse, héroïne de la guerre des Temps, son père est un inventeur de talent, un visionnaire.
Diego fête ses 13 ans lorsque son père ainsi que d'autres membres de son équipe sont enlevés par Magnus, le dirigeant des Aeternums.
Ils ont besoin de son talent pour mettre au point leur projet machiavélique.
Doego va devoir tenter de sauver son père s'il ne veut pas que leur plan aboutisse au risuqe de se voir disparaitre.
C'est donc en compagnie de son meilleur ami, Petey, de Paige, et de Lucy qu'il va commencer un périple qui l'emmènera au coeur même d'un bateau pirate où ils devront faire leurs preuves s'ils ne veulent pas finir balancés par dessus bord et nourrir les poissons et autres bêtes préhistoriques !    


Dès le départ, nous sommes happés par l'intrigue et le rythme soutenu, présent du début à la fin.
Impossible de ne pas être fasciné par ce monde atypique où 3 époques se côtoient de façon tout à fait naturelle : d'un côté, des skate board classiques et de l'autre des skate qui font passer ceux de Retour pour le futur pour de la gnognote, des voitures submersibles, des fiacres non tirés par des chevaux mais fonctionnant à la vapeur, des avions japonais de la seconde guerre mondiale, des (petits) dinosaures qui se promènent dans les rues....
Les relations entre les garçons et les filles ne sont pas, au début, au beau fixe. Que du contraire ! 
Lucy suit Diego parce que son propre père a également été enlevé et Paige, en tant que meilleure amie, ne veut pas la laisser seule.
Mais au fur et à mesure, ils vont apprendre à se découvrir, à se comprendre pour finir par s'apprécier et former une véritable équipe de combattants hors pair : les Rangers du Vastlantique 

Ce roman ne fait pas que se lire, il se regarde tant les illustrations que nous découvrons sont magnifiques.
À tel point que parfois, une action qui commence à la fin d'une page est suivie par des illustrations si précisent qu'elle se passe de mots et lorsque nous tournons la page, l'action est terminée, expliquée donc, non par des mots, mais par des images.
À ne pas confondre avec une bande dessinée car aucun texte n'accompagne les images.
Je ne peux d'ailleurs pas résister à l'envie de vous en mettre quelques unes !



L'auteur qui a travaillé notamment  comme directeur artistique chez DreamWorks puis avec Walt Disney Feature Animation et est actuellement chez Pixar Animation Studios est l'auteur des illustrations.


En bref, un roman au concept tout à fait original tant au niveau de l'intrigue que de la présentation.
Une histoire sans temps mort et une fin totalement inattendue et qui, il faut bien le reconnaitre, annonce une suite bien prometteuse !







https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/litterature-7020/les-rangers-du-vastlantique



Aucun commentaire:

Publier un commentaire