mercredi 19 septembre 2018

D'encre, de verre et d'acier de Gwendolyn Clare

Lumen éditions, 3 mai 2018, 472 pages, disponible au format papier et numérique






Et si on pouvait vraiment créer un monde avec de l'encre et du papier ? Avec la bonne plume, le bon papier et en respectant des règles complexes, il est désormais possible de voir naître sous ses doigts un nouveau monde. Cette nouvelle branche de la science, la scriptologie, connaît deux adeptes hors du commun : Jumi da Veldana et sa fille Elsa sont nées, comme l'univers d'où elles viennent, sous les doigts d'un scriptologue. Mais elles se sont révoltées et ont elles-mêmes appris, à leur tour, les secrets de cet art, et repris le contrôle de leur petit paradis.

Leur bonheur ne dure pas : Jumi cache un noir secret et disparaît, enlevée sous les yeux de sa fille, qui doit s'aventurer dans le monde réel pour retrouver sa trace. Des canaux d'Amsterdam aux rues du Pise, elle finit par trouver refuge dans une véritable " maison de fous " appartenant à l'ordre d'Archimèdes, c'est-à-dire une institution où scriptologues, alchimistes et mécaniciens peuvent venir se mettre à l'abri, étudier et travailler en compagnie d'autres scientifiques. C'est aussi un pensionnat, dont les élèves l'observent avec beaucoup de curiosité – au premier rang d'entre eux, Léo, un mécanicien de génie, avec qui sa rencontre fait des étincelles. L'aide promise à Elsa par l'ordre tardant à se concrétiser, la jeune fille décide de prendre les choses en main. Et ce n'est pas peu dire. Car Elsa, elle aussi, dissimule un secret...

Saura-t-elle réparer par l'écriture un univers devenu fou ? Elsa va devoir apprivoiser les règles de ce nouveau monde et se faire à la complexité des relations humaines si elle veut parvenir à retrouver la trace de sa mère. Passé tragique et ténébreuses conspirations, mondes de poche et armes ultimes : suivez cette héroïne armée d'encre et de papier dans une aventure pleine de charme et de suspense !  

Elsa a vu le jour au coeur de Veldana, un monde créé par Montaigne, un scriptologue de grand talent qui, non seulement a donné vie à ce monde mais aussi pour la première et dernière fois dans ces univers, y a fait naitre des êtres humains scriptés.
Mais peut-on dire qu'ils le sont vraiment puisqu'ils ont été créés à partir d'une plume, d'encre et de papier ?

Elsa, tout comme sa mère Jumi et tous les habitants de Veldana, se considère comme un être humain à part entière.
Elle respire, réfléchit, ressent la douleur comme tout un chacun, a des sentiments et c'est bien du sang et non de l'encre qui coule dans ses veines et peuvent tout à fait passer de vie à trépas.

Jumi, devenue scriptologue sous la houlette de de Vries a, à son tour, appris tout de cet art - qui permet de créer des univers plus réels que la réalité - à sa fille, Elsa.
La vie d'Elsa s'écoule sans heurt jusqu'au jour où sa mère est enlevée !

Par qui ? Pourquoi ? Nul ne le sait !
Décidée à la retrouver, Elsa part sur Terre, le monde réel, pour mener sa propre enquête qui va se révéler bien difficile.
Pour elle qui n'a jamais fréquenté les "vrais" humains, la communication ne va pas se faire sans heurt et elle devra lutter contre sa nature profonde pour oser leur faire confiance.
Elle va trouver refuge au sein de la Casa della Pazzia qui accueille ceux qui, comme elle, ont un don particulier.
Armée de sa plume, de son papier et d'encre et avec l'aide de ses nouveaux amis, Elsa va découvrir au coeur des livres-mondes, d'innombrables dangers.

Parviendra-t-elle à retrouver sa mère ?
Devra-t-elle révéler à ses nouveaux amis son terrible secret ?

Rien n'est moins sûr car le danger et la trahison ne viennent pas toujours d'où on les attendait !

J'ai trouvé l'intrigue particulièrement originale bien qu'un peu ardue à maitriser !
J'avoue que je n'ai pas tout compris du premier coup : le monde réel, les livres-mondes avec des univers scriptés mais tout aussi réels que le nôtre, des personnages, créés par un scriptologue mais tout aussi vivants que nous ...



Mais une fois le concept bien assimilé, la lecture devient plus fluide et plus aisée !

Pour tenter de bien tout comprendre il faut expliquer ce que sont les scriptologues .
À la base, ces individus sont des pazzerellone, considérés comme atteint de folie tant ils sont obsédés par leur discipline de prédilection, on les appelle aussi aliénés - mais cela n'a rien à voir avec le terme généralement utilisé chez nous. 
Certains sont scriptologues : un art qui leur permet à l'aide d'une simple plume, d'un livre vierge et d'encre de créer des mondes scriptés aussi réels que la Terre elle-même.
D'autres sont mécaniciens : ils ont un don pour tout ce qui touche aux machines, aux armes, capables de créer de nouvelles machines et de réparer tout et n'importe quoi.
Nous avons également les alchimistes qui touchent à tout ce qui est remède, potion, plantes, animaux...  
Et puis, last but not least, nous avons les polymathes, des êtres extrêmement rares capables de maitriser les trois catégories ! Autant dire qu'ils sont très, très recherchés et quasi .... en voie d'extinction !  

Dès le départ, l'action démarre au quart de tour, ne nous laissant aucun répit jusqu'à la fin.
Parlons-en de cette fin : un retournement de situation totalement inattendu et une trahison qui fait mal !

Mais Elsa n'a pas l'intention de se laisser faire et c'est avec impatience que j'attendrai la suite de ses aventures qui risque de se révéler bien palpitante. 

En bref, une lecture qui, une fois les bases bien assimilées, m'a passionnée. Des personnages qui cachent d'anciennes blessures toujours à vif pour certains, de l'action, du suspense, des trahisons, de l'amitié, de l'amour ... 
Tout ce qu'il faut pour créer un roman palpitant !


  

https://www.facebook.com/lumeneditions/



https://amzn.to/2xAvt2w

Aucun commentaire:

Publier un commentaire