vendredi 26 janvier 2018

Maudits soient-ils de Courtney Alameda

Éditions Milan, 04 octobre 2017 - 416 pages
Disponible en eBook




Ma mission est d'exorciser tout ce qui est mort et ne le reste pas.
La traque des paranécrotiques est mon quotidien.
Mon appareil photo est mon arme.
Je suis la chausseuse et non la proie.
Jusqu'à la mission de trop.
La mission où tout dérape.
La mission où j'échoue.
Frappée par une terrible malédiction, poursuivie par les miens,
j'ai une semaine pour sauver mon âme de la damnation éternelle.
Le compte à rebours commence maintenant.


Ce roman, je n'avais pas l'intention de le lire. Je n'avais pas envie de le lire pour être plus précise. Car ce n'était pas mon service-presse au départ, mais celui de Rosalie (qui est bien plus téméraire que moi). Cependant, par un concours de circonstances (comprenez par là que Fatima s'est mélangée les pinceaux et m'a envoyé le livre), il a fini dans ma pal. Pas le choix : je devais le lire.
J'ai retardé ma lecture le plus longtemps possible. Rien qu'en lisant le mot "exorciste" dans le résumé, je me sentais mourir. J'ai horreur de ça. Vraiment, vraiment ! Depuis le film l'Exorciste, je suis traumatisée par les esprits vengeurs et cie. 
Puis, j'ai fini par prendre mon courage à deux mains. En mode : "J'y vais, mais j'ai peur"

 Maudits soient-ils, c'est l'histoire de Malicia Hesling, une jeune chasseuse d'esprits (ou une faucheuse, exorciste - vous voyez le genre !). C'est sa vie depuis toute petite, son héritage. Les Hesling sont, depuis la nuit des temps, de redoutables exorcistes. Leur mission : remettre sous terre les morts qui reviennent à la vie. Il y en a différentes sortes, mais pour tous, le principe d'élimination est le même. Dotée d'une vue particulière, Malicia peut voir la clarté spectrale des esprits, quels qu'ils soient. Zombie, simple esprit, vampire etc... 
Élevée à la dure, Malicia est une des meilleures. Jamais elle n'a échoué. 
Lors d'une mission de routine avec son équipe de choc (composée de June, Ryder et Oliver), munie de son appareil photo qui lui sert à capturer la lumière spectrale et à dégommer les esprits,  Malicia va fauter. L'entité pourchassée s'avère bien plus coriace et douée d'intelligence que prévu. Et non seulement, elle arrive à s'enfuir, mais qui plus est, elle réussit à la blesser et la contaminer (elle, ainsi que son équipe). 
Dorénavant, ils ont sept jours pour briser la malédiction. Sept jours avant qu'il ne soit trop tard. 
Le compte à rebours commence. 
La chasseuse se lance après sa proie, sans savoir que les rôles ont été inversés... 

Tout d'abord, je remercie Fatima, car sans son erreur, je serais passé à côté de cette lecture. Même si le thème me fait peur, j'ai passé un excellent moment. J'ai dévoré ce livre sans pouvoir m'arrêter. En une après-midi, je l'avais entièrement lu. C'est passionnant !
 L'ambiance est oppressante, cependant je n'ai pas flippé autant que je l'imaginais (tant mieux !), même si certains passages font carrément froid dans le dos. J'étais tellement prise dans ma lecture, dans l'intrigue du récit, que peur ou pas, de toute façon, je ne l'aurais pas lâché. 

Si vous aimez le suspense, les livres d'action, très rythmés, les ambiances stressantes et glauques, les coups de pression, ce roman vous comblera ! 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire