mercredi 17 juin 2020

My Bad Romeo de Lina Hope

Collection &H//Broché 400 pages//17 juin 2020
Disponible en eBook




Parviendront-ils à s’aimer sans se détruire ?

Sa vie n’est que ténèbres. Du moins, c’est ce dont Romeo est persuadé. De retour à New York après avoir tenté de fuir ses démons, il remonte sur la scène mythique du Roxy, à la tête de son groupe. Seule la musique peut encore donner un sens à sa vie. La musique, et cette fille au regard océan, qui bouleverse son monde du jour au lendemain…
Lorsque Juliet aperçoit Romeo Blake sur scène alors qu’elle sort fêter son anniversaire, le regard du beau brun l’électrise immédiatement. Il émane de lui une aura sauvage et ténébreuse, qui l’envoûte, et il la fixe avec une telle intensité qu’elle en oublierait presque les avertissements de la gérante du bar : cet homme torturé n’est pas pour elle. Pourtant, ce soir, pour ses 21 ans, Juliet n’a pas envie d’être raisonnable








Romeo Blake, leader et chanteur et compositeur des NYX, est de retour à New York après une année où il a tout quitté sans laisser d'adresse et sans donner de nouvelles à personne ! Un évènement au Roxy où, avec son groupe composé de ses trois amis Naël, Seven et MK (la seule fille du groupe) avaient commencé à se faire un nom un avant… Avant le terrible drame qui hante encore les nuits de Romeo, avant sa descente aux enfers, avant qu'il ne devienne l'ombre de lui-même...
Sauf qu'aujourd'hui, les choses ont changé, il va falloir que Romeo arrive à convaincre les autres membres du groupe qu'il leur est encore possible de signer avec un label, regagner leur confiance, tester si le public est toujours au rendez-vous… et voir s'il arrive à survivre à ses addictions et les démons qui le poursuivent…

Tout a en effet changé.

Aujourd'hui, Juliet une jeune étudiante en école d'Art, londonienne d'origine, du haut de ses 21 ans est serveuse au Roxy certains soirs, coloc avec Nikka une ex éphémère de Romeo et elle va tomber littéralement sous le charme du bad boy rockeur…
Romeo et Juliet... comme dans la belle histoire tragique de Shakespeare. Sauf que là, les sentiments amoureux ne sont pas si simples et les deux jeunes gens vont bien avoir du mal à s'apprivoiser !


Si le résumé du roman m'a tout de suite attiré, si les prénoms des personnages principaux m'ont émus dés le début, je dois avouer que mon avis final est plutôt mitigé :-/

Je m'attendais à plus ... Vraiment plus... pourtant le début était prometteur et m'a embarqué. Mais j'ai vite été lassée par des longueurs qui ne me semblaient pas à leur place, des scènes qui tournaient en rond… et si les prénoms étaient là, rien à voir avec le drame shakespearien ;-)

Les personnages sont très emblématiques pourtant, compliqués à cerner, forts en caractère...
D'un côté Romeo, addict à tout ce qui peut se fumer, se boire, se sniffer ou s'injecter d'illégal… Jeune homme talentueux mais torturé, je n'ai pas compris ses revirements incessants, sa persévérance à vouloir sombrer, son dégoût des mains tendues... je peux complètement adhérer à son mal-être mais pas à son comportement tout à fait illogique :-(

De l'autre, Juliet, jeune passionnée d'Arts et qui pourtant ne l'utilise pas nécessairement assez pour s'exprimer à mon goût. Elle m'a semblé un peu trop effacée malgré son caractère qui se voulait fort en apparence, pas assez ancrée dans sa propre rédemption, trop facilement manipulable et enfin pas assez sûre d'elle dans ses décisions.

L'histoire en soit aurait pu vraiment m'emporter, malheureusement, trop de "un pas en avant, trois en arrière" et surtout, un dénouement que j'ai trouvé trop hâté dans la facilité, un peu trop idyllique. De plus, quelques coquilles m'ont gênées dans ma lecture, quelques incohérences temporelles notamment... 

Pourtant des passages intenses en émotions en tout genre ont réussi à me convaincre de terminer ce roman, car au final, il y a des scènes très prenantes dont on se sent témoin, parfois même alors que l'on aurait préféré les ignorer car si criantes de vérités. Le côté sombre des méandres de la drogue sont parfaitement décrits même s'il m'a manqué des détails concernant l'année de désœuvrement de Romeo.

Bref, si mes premières impressions étaient bonnes, si je me suis lancée tête baissée dans cette lecture, j'en ressors un peu déçue, avec une sensation de fin précipitée et un manque d'aboutissement :-( Toutefois, je ne regrette pas ma lecture, certains passages forts m'ayant captivée.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire