mardi 9 juin 2020

Love & Lies on Campus , Part 1 d'Emma Green

Editions Addictives//219 pages//5 mai 2020
Uniquement en eBook






Pour Arlo, une seule règle : on ne touche pas à Tillie.

À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici il respire vraiment. Enfin, il respirait, jusqu'à ce que "Baby Tillie" ait l'âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui.
Colleen, c'est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d'Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié.
Mais la petite sœur intouchable n'a plus rien d'un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer...
Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout.
Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c'est lui.






Arlo Sheridan, 21 ans, a de quoi se réjouir : il commence sa 4ème année à l'université de San Diego afin de devenir commentateur/journaliste sportif, brillant joueur de soccer, plutôt beau gosse, qui emménage en colocation dans un grand appart avec ses trois meilleur(e)s ami(e)s : Todd Kennedy, Hector Vargas... et celle qu'il considère comme son double au féminin : Colleen Sinclair.

Même si les campus ne sont pas censés être mixtes, ils ont réussi à bidouiller pour que cette dernière se joigne à eux, Arlo ne s'imaginant pas vivre sans l'avoir à ses côtés. Pourquoi ? Parce qu'en toute amitié, depuis leur jeune adolescence, lui et Colleen sont inséparables : elle l'a aidé à surmonter bien des difficultés et de son côté, il s'est donné un rôle d'ange gardien pour elle qui, depuis quelques années, se laisse un peu trop aller dans ses névroses au point d'abuser de substances illicites… Ainsi, il lui a imaginé "un plan" afin de la maintenir dans le droit chemin et la surveille comme le lait sur le feu…
Bref, tout pourrait aller bien, Arlo va enfin pouvoir s'échapper définitivement de Queen Creek dont il est originaire, des fantômes du passé qui le poursuivent et mener sa vie en tant qu'adulte accompli, il ne lui reste plus qu'une année d'université à accomplir !

Mais au final, les choses se compliquent grandement pour Arlo quand Colleen se laisse rattraper par ses démons psychologiques l'entrainant dans une spirale infernale, lorsque son frère aîné "Jay Shay" se pointe en tant que prof à l'université de San Diego où le jeune sportif avait enfin réussi à se faire une place, et enfin quand Tillie, la petite soeur parfaite de Colleen à peine âgée de 18 ans, commence ses études dans cette même université… car si dans les souvenirs d'Arlo Tillie, alias "Baby Tillie", n'était qu'une ado, force est de constater qu'elle a bien changé... et Arlo va avoir du mal à se faire à tous ces chamboulements impromptus !

Comme d'habitude, je me suis vite laissée emporter par la plume des auteures, qui, sous couvert d'une histoire un peu banale en apparence, nous entraîne dans des sujets d'actualité parfois tabous.

Ici, il est question de Arlo, ce jeune homme qui s'en sort seul, comme il peut, voulant échapper à une histoire familiale pénible... Ce beau sportif fait tout pour s'en sortir après avoir traversé des passes difficiles. Il ne souhaite qu'une chose : avancer. Mais pas seul, car il compte bien embarquer avec lui sa meilleure amie Colleen, qui lui en fait voir de toutes les couleurs et n'est pas aussi optimiste que lui dans la vie...

Ah Colleen... j'ai bien voulu essayer de m'attacher à elle, de la comprendre et de la plaindre... mais j'en suis vite venue à me dire que quelque part, c'est une sacrée garce ! Elle en sait plus qu'elle ne veut le dire ou laisser paraître et je ne comprends pas toujours pourquoi elle est aussi égoïste, imbue d'elle-même et ne laisse pas les autres vivre un peu pour eux-mêmes... Elle agit un peu comme un poison dans les veines d'Arlo mais aussi de sa jeune soeur Colleen et semble s'en satisfaire dans une sorte de plaisir sadique... vivement la partie deux pour essayer de mieux comprendre sa personnalité et ses névroses !

Tillie... à tort, Arlo a du mal aujourd'hui à la surnommer encore "baby Tillie" et pourtant... encore jeune dans sa tête même si elle sait ce qu'elle veut et avec qui, son manque de maturité parfois la fait agir avant de bien réfléchir aux conséquences de ses actes... emprisonnée aussi certainement par une sorte de loyauté envers sa soeur qui ne le lui rend pas toujours, j'ai hâte que certains secrets familiaux soient dévoilés afin de mieux la comprendre....


Vous l'aurez compris, cette première partie pose avant tout les personnages, les intrigues qui animent l'histoire dés les premières lignes et titillent complètement notre imagination, notre curiosité… il est indéniable que je trépigne d'impatience à me lancer dans la deuxième partie, histoire d'avoir des réponses aux questions que je me pose et surtout lever le suspense posé dans les dernières lignes… j'angoisse par avance et je sens que je devrai peut-être revoir mon jugement sur certains personnages !!!

Bref une première partie parfaitement menée, qui nous tient en haleine, qui arrive à nous emmener déjà loin dans une histoire bien plus compliquée qu'elle n'y parait ;-) mais j'en suis sûre, comme le répète souvent Arlo, "Tout va bien se passer…"




 Et parce que deux avis valent mieux qu'un...





Cette fois ci, Emma Green nous entraîne dans la faculté de San Diego, où nous allons faire la connaissance d’Arlo Sheridan et des sœurs Sinclair. 

Le jour de la rentrée est arrivé, et Arlo est plus qu’heureux d’y revenir puisqu’il est chez lui dans cette université. Il entre en 4ème année et, cerise sur le gâteau, il va partager un appartement avec ses meilleurs amis, dont Colleen Sinclair, sa meilleure amie. Cette amitié est née il y a plus de dix ans déjà, ce sont des âmes-sœurs, un lien unique les lie fortement et il n’y a aucune ambiguïté entre eux. Ils ont toujours été là l’un pour l’autre, à se soutenir quand les choses n’allaient pas dans leur vie. Ce sont tous les deux des êtres écorchés et blessés par la vie. 

Mais cette année va être particulière même si Arlo ne le sait pas encore. En effet, la petite sœur de Colleen, Tillie fait sa première année. Et si le jeune homme est surpris, il constate surtout que « Baby Tillie » a grandi. Elle est devenue une belle jeune femme et Arlo n’est pas indifférent, il ne va cesser de penser à elle alors qu’il ne devrait pas. Il doit juste veiller sur les sœurs Sinclair et surtout il ne peut pas faire ça à sa meilleure amie. L’attirance est plus forte que tout et il résiste comme il peut aux charmes de Tillie, c’est la seule fille qu’il ne doit pas toucher !


Tillie et Colleen Sinclair, c’est le jour et la nuit. Elles sont en tout point différentes, aussi bien physiquement que de caractères. Tillie est lumineuse, joviale, timide et bonne élève, Colleen est une écorchée vive, sombre, qui abuse de tous les excès et qui ne rêve que de s’évader et parcourir le monde entier. Arlo, bien plus qu’un ami, est sa bouée de secours, il est toujours là pour la rattraper, alors si jamais quelque chose devait se passer entre Tillie et lui, il se pourrait bien que Colleen ne s’en remette pas, déjà qu’elle est sur le fil du rasoir.



Je m’arrêterai là pour mon résumé, j’ai peur d’en dévoiler trop. Cette première partie se met en place tranquillement, quelques secrets sont dévoilés, et nous apprenons à connaître les personnages au fil de la lecture.
Encore une fois, je suis tombée sous le charme de la plume d’Emma Green. J’ai tout de suite été prise dans cette romance. La lecture est fluide et légère, elle passe même trop vite. Je me suis attachée assez vite aux personnages principaux, mais en ce qui concerne Colleen je suis quelque peu mitigée. On comprend vite qu’elle ne va pas bien du tout, et ceci depuis un certain temps. Mais le comportement qu’elle a envers Arlo m’a quelquefois dérangé, et je me suis finalement posé LA question, si finalement la miss n’était pas secrètement amoureuse de son meilleur ami. Oui, je sais, je spécule mais pourquoi pas ??

Et puis son comportement amical est assez autoritaire je trouve, mais surtout elle donne le sentiment qu’il est à lui et à personne d’autre, qu’elle ne veut pas le partager. 

Un amour interdit, des personnages complexes, la noirceur qui habite certains personnages alors que d’autres sont lumineux, des secrets, des douleurs, des amitiés...

Un début prometteur, un panel d’émotions en tous genres, une intrigue qui nous tient en haleine, et puis cette fin terrible qui m’a laissée dans un état d’angoisse et de frustration extrême. Il est évident que j’attends de poursuivre les aventures d’Arlo et de Tillie avec impatience.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire