vendredi 1 mai 2020

Si la vie te donne des citrons, fais-en une tarte meringuée de Charlotte Léman

Auto éditions, 22 avril 2020, 247 pages, disponible au format 
papier et numérique






À 43 ans, Clémence est une femme heureuse. Et pas seulement parce que sa « bible » de développement personnel le dit. Non, elle s’est donné les moyens pour en arriver là, quitte à arrondir parfois les angles, comme avec Éric Grandjean, son boss despotique.
Un peu trop, dirait Alice, sa meilleure amie.Ce que Clémence chérit par dessus-tout, c’est la petite existence tranquille qu’elle s’est construite en dehors du bureau. Une chouette famille avec Antoine et Gabriel, leur fils de 17 ans, un appartement douillet en plein cœur de la capitale, et la pâtisserie, son péché mignon.
Mais, cette vie paisible bascule le jour où son mari lui annonce qu’il la quitte pour une jeune femme presque en âge d’être sa fille ! Et, comme les choses peuvent toujours être pires, son quotidien se transforme en cauchemar lorsque ce dernier lui impose une colocation aussi absurde que pénible.
Cependant, quand la vie nous donne des citrons, aussi acides soient-ils, on peut décider d’en faire de la limonade… ou de la tarte meringuée si on est passionnée de pâtisserie comme Clémence !


Clémence a 43 ans, cela fait 17 ans qu'elle est mariée à Antoine. De leur union est né un fils, Gabriel.
Une véritable complicité unit la mère et le fils.

En suivant les conseils de son livre de développement personnel, Clémence ne laisse pas prise aux pensées négatives - alors que parfois, elles se pressent au portillon - et ne montre jamais ses déceptions, son agacement, son irritation.
Mais à force de vouloir sans arrêt arrondir les angles, on en devient faible, acceptant tout sans broncher.

Jusqu'au jour où Antoine lui apprend qu'il la quitte pour une autre femme qui pourrait être sa fille !
Il faut bien reconnaitre que le mufle, après 17 ans de mariage, est devenu un mari indifférent, blasé, plus intéressé par son travail et sa possible future promotion que par son épouse, une épouse qu'il considère un peu comme sa boniche, égoïste, jugeant comme un acquis que, malgré son travail, sa femme assume tout à la maison.

C'est bien simple, Antoine est un monsieur JE : je travaille beaucoup, je mérite un nouveau poste, je suis le meilleur, je, je, je ... 


Comme si cela ne suffisait pas, Clémence subit également la tyrannie de son supérieur, un abruti de première, qui lui fait faire toutes les basses besognes, en plus de son propre travail, sans oublier - au passage - de prendre à son compte les félicitations du travail réalisé par Clémence.

Et bien sûr, c'est le comportement de Clémence qui l'enferme dans ce cercle vicieux : discrète, gentille, avenante ... à tel point que son patron la prend pour une (bonne) poire !


Mais Clémence ne se laisse pas faire : elle se rebelle, le remet à sa place, lui cloue le bec ... mais malheureusement, uniquement en pensée.

Pourtant, de la répartie, elle en a et on ne peut que savourer les répliques bien senties auxquelles elle pense mais si elle pouvait les lâcher à voix haute, ce  serait mieux !

Suite à la nouvelle de la trahison de son mari et contrainte de vivre avec lui en colocation jusqu'à ce qu'il trouve un nouvel appartement (évidemment, elle n'a pas su lui dire d'aller se faire f... et de partir), elle sombre peu à peu dans une déprime, ma foi, bien compréhensive !

Mais après quelques semaines, une Clémence nouvelle version va petit à petit faire son apparition et là, Antoine, son futur ex-mari et Eric, son empoté de patron ont intérêt à bien se tenir car ça va faire mal, très mal !



Charlotte nous offre ici une héroïne à laquelle je me suis identifiée totalement.

Cela a été un vrai régal de la suivre pas à pas dans ce que j'appellerai : sa renaissance, de devenir une femme qui ne se laisse plus marcher sur les pieds, qui arrête de trouver sans cesse des excuses à l'attitude mesquine des autres.
Une femme qui s'assume entièrement et avec un sens aigu de la vengeance que j'ai savouré avec délice.

Un véritable esprit machiavélique se cachait en elle et ne demandait qu'à s'éveiller !


  J'ai A-D-O-R-É !!!


Si la vie te donne des citrons ... est une lecture feel good qui fait un bien fou, surtout en cette période, et qui vous permet de vous vider la tête en suivant les péripéties de Clémence à travers sa nouvelle vie ! 
 

https://www.amazon.fr/donne-citrons-fais-en-tarte-meringu%C3%A9e/dp/B087HC32LD/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1588332751&sr=8-1
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire