vendredi 17 avril 2020

Fucking love T5 For us de Amélie C. Astier

Auto éditions, 11 mars 2020, 370 pages, disponible 
au format papier et numérique








Une romance M/M entre deux acteurs X écorchés vifs.
Bienvenue dans l’univers du porno gay.
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.
Après dix ans de conflits à s’aimer autant qu’à se déchirer, Zane et Mason ont décidé de faire la paix. À présent officiellement en couple, ils s’assument et vivent leur relation au grand jour. Gérants du célèbre Gentlemen’s Club, les deux hommes sont partenaires et amants au sein du label pornographique. Ils ont de nombreux projets et comptent tous les réaliser. Mais parfois, s’aimer n’est pas suffisant, et les deux acteurs vont apprendre que la vie s’avère être injustement cruelle avec ceux à qui elle donne une seconde chance.
Entre passé et présent, Zane et Mason vont devoir survivre à une terrible épreuve qui risque de les séparer à jamais.






J’étais tellement pressée de connaître enfin l’histoire de Zane et Mason après le petit interlude que nous avions eu à Aspen... 

J’imaginais bien que cela devait être quelque chose de difficile, un passé lourd et pavé de souffrances, j’avais raison dans un sens mais pas à ce point là !!

Au moment d’écrire ma chronique, j’ai encore les larmes aux yeux.


Je ne sais pas comment vous parler de leur histoire sans lâcher une information qui vous indiquerait le chemin. Je pensais avoir déjà connu dans cette saga de fortes émotions à travers l’histoire des autres protagonistes - je pense d’ailleurs à Lake et Brooks - les petits choux qui m’avaient pas mal dévastée mais là sincèrement j’ai vraiment du mal à m’en remettre.

Au jour d’aujourd’hui, c’est le tome le plus bouleversant et déchirant que j’ai lu. 

Déjà par leur passé qui est vraiment difficile et pénible, ensuite leur rencontre dans un endroit où l’on peine à imaginer qu’une histoire d’amour puisse naître et ces 10 années de galère à s’aimer malgré toutes les embûches et les non-dits. 
Mais contre toute attente, grâce à ce fameux voyage à Aspen, ils s’étaient enfin écoutés et compris et repartaient sur des bases saines.

Pour celles et ceux qui ont lu le tome précédent, nous savions à quoi nous attendre tout en restant dans le flou. Donc, dans ce tome ci nous reprenons là où nous les avions quittés.

Cette histoire se déroule dans le présent mais nous avons les flash-backs du passé (donc 10 ans plus tôt) quand Zane et Mason se sont rencontrés. 
Grâce à ces retours en arrière, nous savons vraiment ce qu’ils ont vécu et subi, ils étaient vraiment au fond du trou. 
J’ai tellement eu mal au coeur pour eux deux, j’ai versé des larmes autant de peine que de rage pour les deux jeunes hommes qu’ils étaient à l’époque, et l’on comprend mieux leur histoire d’amour si atypique et si conflictuelle. 
Leurs émotions étaient tellement bien décrites, j’ai bien ressenti cette intensité qui les liait autant qu’elle leur faisait du mal, essayer de se sortir ensemble de cette situation plus que difficile à gérer, de se faire du mal alors que les sentiments étaient là.

Dans le présent, un nouveau personnage nous est présenté : Vaughn, lieutenant des pompiers et ami de Kaleb (un autre fucking boy) qui prend part à la narration, est qui va être très important pour la suite des aventures de Zane et Mason. 

Je n’en dirai pas plus afin de ne pas vous gâcher votre lecture, mais tout ce que je dirai c’est que Vaughn est un mec en or, vraiment. Et que lui aussi m’a énormément touchée de par son histoire personnelle, et que je m’y suis attachée.

Je suis vraiment passée par beaucoup d’émotions, même si c’était beaucoup plus de peine la plupart du temps, et il faut dire que cela faisait longtemps que je n’avais pas pleuré comme ça ! 

Ce tome commence dans la douleur, pour se poursuivre dans la souffrance, parsemé par des flash-backs qui sont tout autant douloureux à lire. 
Ensuite, viens l’espoir, infime, celui qui ne tient qu’à un fil mais qui nous laisse espérer un peut-être… et cette colère quand on comprend que non. 

Les émotions sont exacerbées, très intenses et palpables.

J’ai trouvé ce roman superbement bien écrit par Amélie - comme toujours - mais malgré  les flash-backs qui ne sont pas vraiment ma tasse de thé, franchement, c’est superbement bien réussi.

Aucune lourdeur, tout s’enchaîne très bien, on tourne les pages s’en sans rendre compte. J’ai du faire quelques pauses je dois bien l’avouer, tellement c’était trop fort en émotions, toute cette souffrance que j’ai ressentie était difficile à supporter.

Alors Amélie, je t’ai détestée sur le moment de m’avoir fait passer par de fortes émotions, pourtant je devrais y être habituée depuis le temps que je te lis et te suis, tu as cette plume qui m’enchante autant qu’elle me fait du mal parfois, mais ne change rien, car malgré toutes ces souffrances et ces peines, c’est encore une fois un tome magnifique, bouleversant, déchirant autour d’un thème difficile à aborder qui nous pousse à réfléchir.

Face à ces débordements d’émotions intenses, je ne peux que vous conseiller de vous jeter à corps perdu dans cette histoire qui ne vous laissera pas de marbre. 

Une merveilleuse pépite, un joyau dont vous ne devez pas faire l’impasse.

Coup de coeur absolu !!
 





 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire