lundi 21 octobre 2019

Love to hate you de Emily Jurius

Éditions Addictives, 3 octobre 2019, 265 pages, disponible au format papier et numérique






Un bad boy, une fille parfaite… Un amour impossible ?

Étudiante à Yale, Jane est aussi brillante que superbe. Rien ni personne ne l’empêchera jamais d’atteindre ses objectifs ! Le dernier en date ? Séduire le mec idéal pour passer un merveilleux réveillon dans la famille de celui-ci, loin de son quotidien peu reluisant.
Sa cible : Matt Rives, fils à papa un peu écervelé qui tombe immédiatement sous son charme. Tout devrait se dérouler comme prévu…
Sauf qu’il y a Stan, le demi-frère de Matt. Rebelle au grand cœur et au passé douloureux, il se méfie des filles comme de la peste !
Entre eux, la guerre est déclarée...
 




Jane Doe (alias « J ») est originaire de Californie et effectue maintenant ses études dans la prestigieuse université de Yale. Si elle est partie à l'autre bout du pays, c'est pour laisser son passé derrière elle et enfin se construire, devenir « quelqu'un » et ne plus être insignifiante…

Sauf que J a la fâcheuse tendance de se faire passer pour une jolie prétentieuse : elle est consciente de son physique avantageux et compte bien l'utiliser, afin un jour, de se trouver un riche mari parfait qui l'entretiendra dans une vie oisive rythmée par des émissions de télé-réalité… 

Pour cela, même pas besoin de draguer ! Son charme opère naturellement et les mecs canons tombent facilement à ses pieds.

Pour le moment, le temps est compté: J a décidé que cette année, elle passera un super noël, dans une famille formidable où elle jouera le rôle de la belle-fille parfaite. Tout son plan est bien organisé dans sa tête et elle se voit déjà intégrer pour les fêtes la famille de Mattew Rives (alias « Matt »), ce fils à papa, riche, beau gosse, sportif...mais un peu stupide ! 
Ce dernier détail n'offusque pas Jane, il fera parfaitement l'affaire pour assouvir son fantasme du Noël parfait . 

Mais c'était sans compter l'intervention de Stanislas Booth (alias « Stan »), le demi-frère de Matt ! 

Si ce beau et brillant étudiant en Droit, danseur de hip hop, aux airs de gros durs, ne supporte pas quelque chose, c'est bien les filles aux allures de pimbêche comme Jane ! Et si malgré tout,
 il la trouve plutôt jolie, son comportement l'exaspère et il se donne donc pour mission de l'empêcher d'entamer une relation avec Matt, qu'il déteste pourtant…

Une guerre est vite déclenchée entre Jane qui fera tout pour détruire Stan et ce dernier qui n'aura pas d'autre choix que de devoir composer avec la belle dans sa vie …

Enfin un personnage féminin un peu garce qui s'assume !  

J'adore ce style d'héroïne.

D'accord, on se doute qu'il ne s'agit que d'une carapace, cachant un profond mal-être etc mais en attendant, on peut dire que Jane est loin d'être le personnage « facile », qui se dévoile en 3 chapitres et cède à tout en 5 paragraphes ! 
C'est tout de suite ce sale caractère qui m'a accroché : Jane est tout simplement détestable...et je kiffe complètement ! Hautaine, qui a de la répartie, qui sait cogiter pour arriver à ses fins… tout ce que j'aime !

Stan n'est pas en reste ! On oublie vite le cliché «  étudiant en droit élitiste qui porte un costume-cravate, une jolie paire de lunettes et qui passent ses soirées penché sur les textes de la Constitution » 

On a là un beau spécimen aux faux airs de bad boy, qui fréquente un peu tout le monde avec nonchalance et oeuvrant dans l'anonymat pour essayer de venir en aide aux autres… J'ai adoré son côté joueur, son style de drague un peu maladroit, ses réflexions cinglantes… un personnage atypique !

L'histoire en soi est mignonne en apparence alors qu'en fait, elle touche des sujets graves sous-jacents qui vont amener les personnages à révéler leurs vraies personnalités. Tout arrive doucement mais sûrement au cours de la narration jusqu'au rebondissement qui précipite un peu tout ça. Suit ensuite un dénouement plus posé, évoluant à nouveau doucement, toujours cadencé par de petits soucis venant pourrir la vie de nos 2 étudiants… Ce rythme original donne au roman un côté captivant, surtout que les caractères forts de Jane et de Stan nous mènent souvent en bateau et nous obligent à imaginer l'imprévisible.

De plus, rien que le jeu de séduction entre Jane et Stan vaut le coup d'oeil : la tension entre eux est palpable, parfois on y trouve de la passion, parfois de la colère (mais ne dit-on pas qu'entre les 2 il n'y a qu'un pas ?), ralalalala des fois on a envie de leur coller des claques, de les enfermer dans une petite pièce vide ensemble et de leur dire « allez ! Sautez vous dessus, vous en rêvez !!! » mais ça enlèverait beaucoup d'intérêt à cette romance.

En bref, le sale caractère de Jane et l'arrogance de Stan m'ont complètement charmée… une histoire sympathique à bien des égards, un rythme atypique mais néanmoins agréable, une plume attractive... Je valide !

 



https://editions-addictives.com/catalogue_livre/index.php?com=bkFhZnZNJUE0SSQ5bHBhN25aZ2IlS0ZBclckTWJBb1d1Z3Q3aVlxQnUxZVUlQUdYZTNuUWUlJCFyIWUhZiFfIWMhbyF1IXIhdCElIVYhTiFBIU0hXyEkIXYhbyFsISUhMSEkIXAhcyFlIXUhZCFvIXMhJSFzITohMSEyITohIiFFIW0haSFsIXkhICFKIXUhciFpIXUhcyEiITsh



https://amzn.to/2Myv5dQ
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire