vendredi 7 juin 2019

Take me away de Lorraine Joy

 
Collection &H New Adult//Broché 544 pages
2 mai 2019//Disponible en eBook

 

Elle a vécu l’enfer, il voit en elle l’espoir.
 
La survie, Angelia connaît bien. Pendant 17 ans, elle a vécu l’enfer auprès d’un père violent, avant d’être placée en famille d’accueil.
Mais vivre le quotidien d’une lycéenne normale, elle s’en sent incapable. L’insouciance, les cours, les amis… tout cela lui est étranger.
Et malheureusement, son intégration au lycée repose sur le bon vouloir de Zac, le fils de sa famille d’accueil, chargé contre son gré de veiller sur elle. Sauf que ce garçon volcanique, à la réputation sulfureuse, l’ignore superbement. Du moins, c’est ce qu’elle croyait. Car au fil des jours, elle découvre que, sous son masque d’arrogance, Zac est capable de deviner exactement ce qu’elle ressent, et sait apaiser ses peurs. Comme s’il était lui-même hanté par ses propres démons…


 

C’est une lecture coup de poing !! Même maintenant en écrivant ma chronique j’ai du mal à m’en remettre. Le thème abordé est très dur, ignoble, inacceptable bien au-delà de la maman que je suis.

C’est l’histoire d’Angelia, jeune fille de 17 ans qui a vécu l’enfer !!

Toute son enfance et adolescence, elle a subi la cruauté de son père. Violences, cruautés, séquestrations, tortures, voilà le quotidien de la jeune fille. Cet homme ignoble considère que son propre enfant est la cause de la mort de son grand amour et le lui fait payer de bien de façons horribles. Pour lui, elle n’est que la meurtrière de sa femme, un petit démon comme il aime lui rappeler.

Pendant les 17 premières années de sa vie, Angelia n’a connu que maltraitances et peur. Elle va être prise en charge par les services sociaux, et va être placée dans une famille d’accueil chez Quentin et Rachel Prims et leurs deux enfants Lily et Zachary.

Zachary est un jeune homme au tempérament colérique et qui a du mal à gérer sa colère. Il est bien connu pour ses coup de sang ! Mais face à Angelia il va devoir prendre sur lui pour ne pas l’effrayer. Elle ne supporte pas qu’on la touche ou qu'on l’approche de trop près. Elle s’est créé une carapace si solide qu’aucun sentiment ne transparaît de son visage. La famille Prims va devoir composer avec cette jeune fille mutique et lui apprendre ce qu’est l’amour, l’affection, la tendresse, des choses qu’elle n’a jamais connu.

Zachary va être ébranlée par la jeune fille. Ce jeune homme qui s’interdit de ressentir de la compassion ou de la peine pour les autres se voit touché par Angelia au premier regard. Elle va être intriguée et apeurée face au jeune homme. Entre eux, un dialogue va s’instaurer petit à petit, ils vont s’apprivoiser l’un l’autre, se comprendre, s’aimer. Il va la guérir et elle va être sa rédemption.


On va découvrir au fur et à mesure, leurs passifs respectifs. Je vous avoue que lire les sévices subis par Angelia m’ont retourné le coeur ! Comment peut-on faire subir ces choses à son propre enfant. C’est une horreur sans nom ! Je n’ai pas de mots, j’en suis restée muette d’effroi. Les flash- backs sont d’une impitoyable dureté.
Angelia est une survivante, une écorchée vive !
Zachary lui non plus n’a pas eu une enfance idyllique. On comprend d’où vient son caractère plus que volcanique et impulsif. Et pourtant au contact d’Angelia, il va se révéler possessif et surprotecteur.

Tout un tas de rebondissements vont jalonner cette histoire en mêlant les flash-backs d’Angelia. L’histoire est très dure mais des petits moments de bonheur sont venus alléger ma lecture. Car ces deux êtres n’ont pas fini d’en voir mais ils sont plus que bien accompagnés. Je pense entre autre aux parents de Zachary et la petite Charley qui de par son histoire m’a beaucoup touchée. Les personnages sont hyper attachants à leur manière, cette histoire est un condensé d’émotions à l’état brut !

C’est une histoire bouleversante et douloureuse qui m’a prise aux tripes. C’est superbement bien écrit, les émotions sont bien décrites et poignantes, on les ressent vraiment. J’ai plongé directement dans cette romance sans m’arrêter. On veut du bonheur, de la joie après la plongée dans les ténèbres. J’ai été chamboulée et plus qu’émue par le récit de Lorraine Joy.

Après l’orage apparaît l’éclaircie !



https://amzn.to/2KhnDmG

Aucun commentaire:

Publier un commentaire