lundi 22 avril 2019

After - collector - d'Anna Todd

Hugo Roman, 4 avril 2019 - Grand Format 610 pages

Une version de luxe avec un contenu exclusif à l'occasion de la sortie du film :
un nouveau format Collector 

un cahier photos du film, de 16 pages 

un chapitre inédit en plus 

une préface et dédicace d'Anna Todd 

un marque-pages


Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... 
Mais ça, c'était avant qu'il ne la bouscule dans le dortoir. 
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. 
Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle... 
Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque... 
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? 
L'écriture rythmée d'Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs. 


After a été mon plus gros coup de cœur de 2015. Je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette réédition, que je trouve absolument magnifique. Je n'avais pas eu l’occasion de relire le roman depuis sa sortie, c'est maintenant chose faite. 

Si mon avis lors de cette relecture s'est quelque peu modifié, notamment concernant Tessa (qui mériterait 2 ou 3 baffes), mon exaltation, elle, est restée intacte. C'est toujours aussi grisant et addictif ! Même lorsque l’on connaît toute la trame. Ce qui est assez surprenant quand même ! Je m'attendais presque à m'ennuyer ou du moins à ne plus ressentir des émotions aussi vives, mais non. L'intensité est identique ou presque. Pourtant, au fil des pages, je me suis rendue compte d'un fait, qui n'a pas manqué de me surprendre : je me souvenais de tout. Du moindre détail. Alors qu’habituellement, c'est l'inverse (j'ai une mémoire à très très court terme). 
Ce qui m'amène donc à la conclusion suivante : After est une romance inoubliable , tout simplement. 
C'est peut-être là son succès. C'est un livre qui marque. De par son histoire, ses personnages, ses clashs incessants, ses retournements de situations et ses rebondissements qui nous glacent parfois jusqu'à la moelle (Comme la révélation finale, par exemple !)

Au moment où j'écris ces quelques lignes, je n'ai pas encore tout à fait terminé ma relecture. Il me reste une centaine de pages. Et vous savez quoi ? Je suis déjà nostalgique. Je n'ai pas envie de la finir, raison pour laquelle, je tape d'abord cet avis. Je retarde au maximum l'échéance, car je ne suis pas encore prête à quitter Hardin et Tessa. Je frémis néanmoins d’impatience de lire le chapitre bonus – qui se trouve tout à la fin du roman – et qui concerne la réaction de Hardin face au pari. Je n'en sais pas plus à ce sujet, je ne risque pas de vous spoiler,  je ne l'ai pas encore lu. Ça me démange d'aller zieuter un œil ou deux, mais je résiste. 
Allez, j'y retourne. 
Et pour les fans d’After qui hésitent encore : foncez. C'est un roman qu'on se doit d'avoir dans sa biblio. 

Pour lire mon avis du tome 1 lors de ma première lecture, c'est par ici :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire