mercredi 6 mars 2019

Haut le choeur de Gaëlle Perrin-Guillet

Taurnada éditions, 14 mars 2019, disponible au format papier et numérique






 "Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver". 
Depuis qu'Eloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l'angoisse que la criminelle sanguinaire s'évade de prison... Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d'Eloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse... Une promesse de sang. 


Alix Flament était une journaliste qui couvrait les faits divers les plus tragiques jusqu'au jour où Eloane Frezet, une tueuse en série monstrueuse de cruauté lui avait dit ces quelques mots : Quand je sortirai, tu seras la première prévenue ... Je saurai te retrouver !

Pourquoi cette "promesse" ? 

Tout simplement parce qu'Alix avait été la seule à qui la meurtrière avait bien voulu faire quelques confidences, ce qui avait permis à la jeune femme d'écrire un livre qui lui avait, certes,  apporté la notoriété mais qui avait amené le juge - après sa lecture - à refuser la remise en liberté pour bonne conduite d'Eloane, ce qui avait valu à Alix cette terrible promesse.

Les années ont passé, cette menace planant toujours dans l'esprit de la jeune femme comme une épée de Damoclès.
Mais le passé la rattrape le jour où la meurtrière psychopathe s'échappe de prison et la contacte.

Renouant avec les forces de l'ordre qui avait participé à la première arrestation, la journaliste va devoir mener une course contre la montre si elle veut empêcher de nouvelles morts car depuis l'évasion, le nombre de décès s'élève déjà à 4 ... Et ce n'est que le début !

C'est donc un cauchemar éveillé que va devoir affronter Alix !

Dès les premières pages, nous sommes plongés au coeur d'un terrible drame.
Eloane est une psychopathe, une folle à lier, sans aucun états d'âme mais avec une intelligence meurtrière qui lui permet d'échapper aux forces de l'ordre.

Elle poursuit deux missions : faire le ménage autour d'elle - et pas avec un plumeau si vous voyez ce que je veux dire - et finir l'oeuvre d'un autre tueur en série, décédé, et dont elle était amoureuse.

Alix, effrayée au départ, décide de combattre la menace qui pèse sur elle et ses proches mais mis à part relire ses notes lors de ses entretiens passés avec Eloane pour tenter de découvrir un indice oublié, un petit bout de début de piste, elle sait qu'elle est, pour l'instant impuissante.

L'angoisse monte crescendo jusqu'au point de rupture.


Nous ne pouvons que frémir d'horreur face aux atrocités commises par la meurtrière, compatir pour les souffrances, non seulement des familles mais surtout celles des victimes.

Des victimes sans aucun point commun, sans relation aucune, ce qui rend encore plus difficile la traque et impossible la prévision de ces futurs actes meurtriers.

Parmi les nombreuses interrogations auxquelles nous sommes confrontés, la principale est : pourquoi ces crimes ?
Qu'est-ce qui pousse cette femme à tuer aussi sauvagement aussi bien des hommes que des femmes, des vieillards que des enfants ?

Et lorsque nous le découvrons, c'est un véritable coup de massue qui nous fait poser des questions sur l'esprit humain : jusqu'où peut-on aller dans l'horreur ? Existe-il une limite à la folie ?

Et pourtant, ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs ?

Apparemment pas, mais je n'en dis pas plus ! 

En bref, un roman bouleversant, terrifiant, au suspense parfois insoutenable. Une écriture qui sonne juste et nous fait plonger dans l'horreur et la folie absolues et dont on ne ressort pas vraiment indemnes. 




https://www.taurnada.fr/2019/02/10/d%C3%A9couvrez-haut-le-choeur/



https://amzn.to/2VzwpPc

Aucun commentaire:

Publier un commentaire