jeudi 24 janvier 2019

Black Riders - saison 1 Glitter girl de C.J. Ronnie

 
Éditions Hugo Poche 592 pages//3 janvier 2019
Disponible en eBook


 
Il a l'habitude d'aller vite, mais avec elle, il va devoir prendre son temps.
Lorsqu'Hayley décide de quitter New York pour la Californie, Brandon son meilleur ami, choisit de la suivre. Liés par un lourd secret, ils essayent de faire table rase du passé grâce à ce nouveau départ, mais changer d'État suffira-t-il à assurer leur sécurité ? Alors qu'Hayley tente de se concentrer sur ses études d'assistante sociale pour pouvoir venir en aide aux enfants dans le besoin, tout en découvrant les joies d'être étudiante, le destin va décider de la mettre à l'épreuve. Le mystérieux Jace fait son apparition dans sa vie et elle a bien du mal à résister à l'attraction de ce motard ténébreux. Côtoyer le monde des bikers est-il vraiment le bon choix quand on cherche à fuir les ennuis ? Et si le passé d'Hayley la rattrapait ?

Il a l'habitude d'aller vite, mais avec elle, il va devoir prendre son temps !


 

Qu'est ce que j'ai eu peur en commençant ce roman ! Des bikers, tout le vocabulaire qui va avec etc. J'avais peur de vite être perdue ! Et pourtant, très vite j'ai été plongée dans cette histoire qui est bouleversante par bien des aspects et qui est entraînante sur tous les points !

D'une part, les personnages sont bien définis, chacun avec leur personnalité propre, chacun avec son histoire et vécu, chacun avec ses projets d'avenir.
Hayley est touchante, par son passé mais aussi par son présent : elle est consciente qu'elle a un problème et essaie de se battre tant bien que mal pour le résoudre. Jace de son côté n'est pas en reste : s'il est un modèle de biker comme on peut facilement l'imaginer, il n'en reste pas moins un salaud brute sur sa moto, bien au contraire ! Même sans le contact de Hayley, on sent une vraie personnalité de « chic type » derrière sa panoplie de motard !
Les personnages secondaires (et non moins importants), eux aussi ont réussi à me toucher (ok sauf Brandon au début que j'ai trouvé trop collant).

L'histoire en soi n'est peut-être pas l'originalité du siècle mais reste tout de même recherchée, poussée et très bien menée, le suspense est présent, le rythme est tenu, l'ambiance générale parfois angoissante, parfois « hot », parfois émouvante… les 150 dernières pages sont tout simplement abominables, dans le sens où il m'a fallu les lire sans aucune interruption tant la tension était palpable !

 
Bref je ne regrette pas de m'être embarquée dans cette histoire de bikers, ce roman décrit parfaitement, à mon sens, les valeurs que peuvent véhiculer ces clubs, et surtout, explique tout à fait la solidarité fraternelle existant entre ses membres. Le vocabulaire employé, propre au monde des bikers est parfaitement bien expliqué et je ne me suis pas sentie « perdue », bien au contraire, j'ai été littéralement happée par ce roman :-)


En bref… un nouveau coup de coeur pour moi et : vivement la suite ! 

Quasi profane en matière de bikers, je me suis pourtant laissée tenter par « Black Riders »  Pourquoi ? Eh bien déjà, je suis littéralement tombée amoureuse de sa couverture ! Pourtant simple, ce visuel m'a tout de suite plu : les couleurs choisies, l'image de fond et la police utilisée pour le titre, un sans faute pour moi ! Il ne restait plus qu'au roman à faire ses preuves.


Nous voici donc témoin de la reconstruction de Hayley, toute jeune femme qui vient de quitter sa vie à New York pour être étudiante en Californie (à Los Angeles exactement) afin de devenir assistante sociale. D'une volonté de fer, elle souhaite réussir et surtout oublier son pesant passé et ses angoisses. Car clairement, ce n'est pas des casseroles qu'elle traîne mais carrément un semi-remorque !
Pour cela, elle peut compter sur Brandon, son meilleur ami depuis toujours, qui la connaît comme personne et qui n'a pas hésité à la suivre dans sa nouvelle vie afin de l'épauler au mieux. Heureusement d'ailleurs qu'il est là, au courant des secrets d'Hayley (qu'il surnomme « Glitter Girl »), il est le seul à la comprendre et à savoir comment la calmer lors de ses « crises ».

Hayley peut aussi compter sur sa nouvelle colocataire qui devient vite une amie : Beverly. Celle-ci est d'ailleurs assez singulière : loin d'être une jeune fille comme les autres, son père n'est autre que « Pops », le président du puissant club des « Black Riders », club de motards pas complètement honnête. C'est dans cette atmosphère que Hayley croise rapidement le regard du beau Jace, futur successeur de Pops… et bien entendu, il lui est difficile de ne pas craquer sur le beau biker ! Sauf que Jace, lui aussi a un passé qu'il tente d'oublier, et surtout, c'est le biker dans toute sa splendeur : vivant  de menus larcins qui lui rapportent gros et s'envoyant en l'air avec toutes les « brebis » de passage !

Mais apparemment, ces derniers temps, Jace a du mal à trouver sa place, il s'interroge sur lui-même, sur le but de sa vie en général… alors quand Hayley débarque dans son existence, ça fout encore un peu plus le bordel dans son esprit !

Ni l'un ni l'autre ne semblent pouvoir se laisser aller au bonheur facile, ni l'un ni l'autre n'arrivent à s'accepter et s'apprivoiser, ni l'un ni l'autre n'arrivent à aimer simplement…



 
https://amzn.to/2RMG47m

https://www.facebook.com/HugoNewRomancePoche/
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire