lundi 7 septembre 2020

Avis : Initiation with my Enemy de Camilla Simon

Editions Addictives//334 pages//15 juillet 2020
Uniquement en eBook




Soit elle craque, soit elle l’étrangle. Il préfère l’option 1.


Journaliste pour un grand magazine londonien, Galiane vient de recevoir une super promotion : sa propre rubrique !
Seul souci : elle doit rédiger des articles sur le sexe et le plaisir… sauf qu’elle est toujours vierge !
Quand Sedge, le meilleur ami de son frère, l’apprend, il commence par éclater de rire… avant de lui proposer de l’initier. Au désir, à la frustration, aux différents types d’orgasmes, aux sextoys…
Galiane est réticente au début, mais elle n’a pas le choix : c’est ça ou elle perd sa place si chèrement acquise au sein du journal.
Elle le déteste depuis toujours et pourtant elle se rend compte que son corps lui envoie un tout autre message. Elle crève de désir pour lui !
Et ça, ce n’était vraiment pas prévu…






J’aime la plume de Camilla Simon, tout en légèreté mais aussi avec beaucoup d’émotions que j’ai eu le plaisir de découvrir avec son premier roman qui avait été un réel coup de coeur. Si Initiation with my enemy n’en est pas un cette fois-ci, il n’enlève en rien la qualité d’écriture de l’auteure que je trouve toujours aussi agréable à lire.

Au vu du titre vous avez bien compris qu’il y aurait du sexe, beaucoup de sexe même, peut-être un peu trop à mon goût, sur cette romance (oui oui c’est bien moi qui dit ça) qui parle de première fois, j’aurai préféré que les sentiments passent vraiment au premier plan.

Galiane, jeune journaliste, aspire à se faire une réelle place dans son travail. Quand elle reçoit une super promotion, elle ne sait pas si elle doit en rire ou en pleurer. En effet, elle a été promue pour tenir sa propre rubrique – ce qui est génial – mais sur un sujet où la demoiselle pêche  : « le sexe ». Galiane est vierge et inexpérimentée, on pourrait même la qualifier de petite oie blanche. 
Au départ, elle se dit que cela va être une totale catastrophe puisqu’elle n’y connaît rien sur le sujet et qu’elle va se faire virer, puis elle se dit qu’elle pourrait faire des recherches sur internet et au pire demander à sa meilleure amie Eda de lui raconter quelques anecdotes comme matière première qu’elle peaufinerait ensuite.

Mais contre toute attente, c’est une autre personne qui va l’aider. Et celle-ci n’est autre que son pire ennemi, Sedge, qui n’est autre que le frère de sa meilleure amie et le meilleur ami du frère de Galiane.

Fraîchement revenu de France après des études, il a repris avec sa sœur, Eda, le bar de leur oncle, le Red Lion. Il vit en colocation avec le frère de Galiane, comme elle vit avec la sœur de celui-ci au dessus du ledit bar. Donc, ils se voient fréquemment, les garçons sont même chez les filles dès le petit-déjeuner. Ce qu’il faut savoir c’est que tout ce petit monde se connaît depuis la tendre enfance, et l’on pourrait penser qu’ils s’entendent bien et qu’ils s’apprécient. Et bien entre Galiane et Sedge, c’est plutôt la mésentente qui prime, elle le déteste plus que tout et lui adore l’énerver.

Sedge n’est pas du genre timide, il ne tourne pas autour du pot pour lui donner des explications au sujet du sexe, ce qui étonnamment titille Galiane. Elle ne comprend pas que tout ce que lui raconte Sedge lui fasse bouillir le sang et qu’elle ait des pensées plus qu’osées à son encontre, elle le déteste et c’est son ennemi voyons !!!

Mais bien que la jeune femme le haïsse, elle va accepter de se faire initier par Sedge et donc d’être son premier amant, parce que son corps le réclame et bien que son esprit le rejette fortement elle ne pourra pas aller à l’encontre de son désir pour lui.

Mais cette initiation va prendre une tournure différente quand les sentiments vont s’en mêler… Ils se pourraient qu’ils y laissent quelques plumes !


Alors il est clair que ce n’est pas un coup de coeur, mais j’ai poursuivi ma lecture dans l’espoir d’accrocher vraiment... Ils m’ont fait beaucoup rire et c’est certainement cet humour, leurs joutes verbales et leurs disputes qui ont fait que je n’ai pas abandonné ma lecture.

J’ai trouvé finalement que Galiane qui côtoie Sedge depuis de nombreuses années et qui le déteste à un tel point, du jour où elle le revoit, le trouve beau et sexy, certes, il l’est mais qu’elle se sente attirée comme ça et qu’il lui fasse ressentir du désir juste parce qu’il lui explique comment il aime les fellations, c’est un peu bateau. 
J’aurai aimé que les caractères et les personnages soient plus approfondis, qu’ils interagissent plus, qu’ils aillent plus lentement dans cette initiation que j’ai trouvé tellement rapide quand on sait qu’elle le hait. 
Finalement, il y a beaucoup plus d’interactions horizontales à mon grand regret et les rebondissements n’apportent pas grand-chose à l’histoire en elle-même. Je suis désolée de passer à côté de cette histoire mais je suis sûre qu’il fera le bonheur d’autres lectrices.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire