lundi 6 janvier 2020

Chronique du tueur de roi T1 Le nom du vent de Patrick Rothfuss

 Éditions Bragelonne, 20 novembre 2019, 832 pages, disponible au format papier






J'ai libéré des princesses. J'ai incendié la ville de Trebon. J'ai suivi des pistes au clair de lune que personne n'ose évoquer durant le jour. J'ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Découvrez l'extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d'exception... infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.


 
Au sein d'une auberge, perdue dans un petit village, un aubergiste attend les 4 ou 5 clients qui sont les seuls à fréquenter son établissement.

Le nom de cet aubergiste ? 

Kvothe/Kote aidé en salle - bien que vu le peu de fréquentation, il n'en ait pas vraiment besoin - par Bast.
Rien ne semble surprendre ni ébranler l'aubergiste, même pas l'apparition d'un scrael, une espèce d'araignée métallique.

Et pour cause ...  

Il y a peu, Kvothe était un grand magicien, un surdoué, voleur hors pair, musicien d'exception et ... assassin qui a affronté maints et maints dangers avant de devenir tenancier.

Pourquoi ? Que s'est-il passé pour qu'il devienne un modeste commerçant ?

C'est ce que nous allons découvrir au fil des pages car l'arrivée d'un Chroniqueur à l'auberge va tout bouleverser !
Il reconnait immédiatement Kvothe et lui demande de raconter son histoire afin de la retranscrire.
Las de voir de nombreux mensonges courir à son sujet, Kvothe accepte afin de faire connaitre SA vérité.

Son histoire commence alors, qu'enfant, il voyage avec ses parents, des saltimbanques - mais pas n'importe lesquels, le haut du panier, des Edema Ruh.

Il vit une enfance heureuse, entouré par l'amour de ses parents.
Formé très tôt à la scène, il acquiert une éloquence, un aplomb, qu'il gardera au cours de son périple.

Au cours de leur voyage, un Arcaniste, Ben, intégre la troupe.
Une amitié immédiate va se créer entre l'homme et l'enfant. Ben va découvrir en Kvothe, un élève assidu, doué, à la mémoire phénoménale et à la vive intelligence.
Il lui apprendra à manipuler les éléments, à créer des connections, à se servir de la magie.

Kvothe, malgré son jeune âge, a un seul rêve : intégrer l'université pour y apprendre le métier d'arcaniste.

Mais un terrible drame va se nouer et il devra affronter de nombreuses épreuves avant d'y parvenir.

Mais même son but atteint, il devra continuer à se battre !

J'ai été fascinée par ce récit, par la vie de ce jeune enfant que tout prédestiné à vivre une vie heureuse et toute tracée mais qui voit son destin basculer par la faute d'ennemis implacables.

Son combat perpétuel pour survivre, sa pauvreté, sa précarité, sa solitude, les coups du sort ne peuvent qu'émouvoir.



Que de souffrances pour une seule personne ! Et si jeune qui plus est !

Mais Kvothe est un battant, un malin et il parviendra à s'en sortir mais non sans récolter son lot de coups et de blessures plus ou moins grave ! 

Il parvient grâce à son intelligence et à son esprit vif à intégrer l'Université à , à peine, 15 ans.
Ce qui va lui apporter l'admiration de certains - car il en sait plus que d'autres étudiants plus âgés - mais aussi l'animosité et la jalousie d'autres.


Hélas pour lui, les études sont payantes, le matériel, le logement, la nourriture aussi, c'est dire qu'il devra faire preuve d'ingéniosité pour parvenir à tout payer ce qui lui permettra de renouer avec une de ses passions : la musique !

Mais pauvre il était, pauvre il restera.

Et lorsque, par miracle, il est sur le point de se faire un peu plus d'argent, il lui arrive toujours quelque chose qui lui fait tout perdre.

Son aplomb, son franc parler vont lui attirer bien des ennuis dont le pire : la haine d'Ambrose, un noble et riche étudiant qui fera tout pour lui nuire ! 

Chronique du tueur de roi est un trilogie qui compte, à ce jour, 2 tomes mais 3 livres - le tome 2 ayant été édité en deux parties - et dont le troisième et dernier tome se fait attendre !

C'est un récit de fantasy haut en couleur, si bien écrit que l'on visualise sans problème, l'univers de Kvothe.
Kvothe est un adulte tourmenté, qui semble porté tout le poids du monde sur ses épaules.

Que lui est-il arrivé pour arriver dans cet auberge ?

Nous ne connaissons rien de son passé, de son présent ni de son futur et je crois que c'est pour cela que j'ai été si captivée par l'histoire de sa vie.

À la fin de ce premier tome, nous laisserons Kvothe au sein de l'université, un lieu dont nous savons qu'il sera chassé mais les raisons nous seront dévoilées dans la suite.

J'ai eu la chance de découvrir ce livre sous sa forme Collector avec dorures et illustrations inédites. 

Un superbe ouvrage mais pas facile à transporter pour une lecture ailleurs qu'à la maison de par sa taille mais aussi de par la crainte de l'abimer !

Un véritable objet de collection !

En bref, Le nom du vent est un récit épique de fantasy, riche en tout : action, rebondissements, révélations. 
Un roman impossible à lâcher tant j'ai été passionnée par le destin hors norme de cet enfant, par son courage, sa ténacité, sa témérité et les épreuves qu'il devra affronter.

Une lecture coup de coeur qui me laisse sur un sentiment de manque tant j'ai envie de découvrir la suite !








https://www.bragelonne.fr/catalogue/9791028107062-le-nom-du-vent-collector/





https://amzn.to/2QGqWVK







Aucun commentaire:

Publier un commentaire