samedi 11 mai 2019

Clash Tome 4 : Passion irrésistible de Jay Crownover

 
Collection &H//Broché 384 pages//4 juillet 2019
Disponible en eBook

 

Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible. 

 Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée  ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire  : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…
 


Le voilà le dernier tome de la série « Clash » ! Celui que j'attendais car je ne voulais pas croire que Poppy resterait plus longtemps dans l'ombre ;-)

Donc voici l'histoire de Poppy, la sœur de Salem dont nous avions découvert l'histoire dramatique dans « Rowdy » des Marked Men mais aussi dans les premiers tomes des Saints. Poppy la pauvre femme rescapée d'un mari violent qui s'est suicidé sous ses yeux après l'avoir enlevée, séquestrée, violée et tout le toutim. Poppy la jeune traumatisée qui traîne de nombreuses névroses après avoir vécu le pire…

C'est aussi l'histoire touchante de Hudson Wheeler, l'ex de Kallie (sœur de Dixie du tome 3) qui vient de le quitter pour une femme et fraîchement enceinte, vous me suivez ? Parce que ça commence à devenir compliqué tout ça ^^

Donc Poppy essaie de s'en sortir tant bien que mal... Elle a réussi à se reprendre un peu, habite seule et travaille dans une clinique vétérinaire. Elle a quelque peu flashé sur le beau Wheeler quand elle est venue lui acheter une voiture, mais surtout elle vient de découvrir qu'il a du mal à surmonter l'annulation de son mariage. Pour l'aider, mais aussi se rapprocher un peu de lui, elle décide de lui offrir un chiot. Si au début Wheeler est plutôt réticent à l'idée de devoir s'occuper d'un petit pittbull , très vite il se rend compte qu'il s'agit d'un bon moyen pour essayer de charmer Poppy, car bien entendu, le beau garagiste n'est pas insensible à sa beauté fragile…
Sauf qu'autant l'un que l'autre, ils sont plutôt en mode « brisés » et vont devoir chacun se reconstruire. Alors pourquoi ne pas tenter à 2 ?


J'avais beaucoup été touchée par l'histoire de Poppy et j'espérais bien qu'un tome lui soit consacré. C'est chose faite, et j'ai apprécié pouvoir la voir évoluer. On ne peut que prendre pitié de ce qu'elle a vécu et se réjouir de la voir reprendre goût à la vie malgré tous les démons qui la pourchassent encore :-)

Wheeler était presque une découverte pour moi. Cet homme aux racines familiales cabossées est ce que l'on pourrait considérer comme l'homme parfait : patient, compréhensif, adorable et profondément altruiste. On se demande ce qu'il pouvait trouver à Kallie qui semble un peu plus pénible à vivre ^^
Leur histoire, forcément, va être compliquée vu l'état d'esprit dans lequel sont chacun de ces deux personnages. Les embûches vont être nombreuses !

Même si l'histoire de Poppy peut paraître un peu trop rocambolesque, elle avait été bien amenée par les allusions dans les tomes précédents et dans les Marked Men, du coup, ça passe tout seul. Et même si je n'ai pas vraiment compris comment Poppy arrive à si vite évoluer dans le bon sens (on parle quand même de la fille qui n'arrivait toujours pas à regarder un homme dans les yeux hein !), je veux bien croire que l'amour donne des ailes et est le meilleur remède à tous les maux ;-)

Les aventures de Wheeler ne sont pas en reste dans ce roman : autant lorsqu'il doit faire face à son passé que concernant ses interrogations légitimes sur sa future paternité... Mais comme je le disais plus haut : il est PARFAIT :-)

Ce 4ème tome me semble être l'un des meilleurs de la série avec le 1er, je suis soulagée de ne pas m'être ennuyée sur des longueurs inutiles comme j'avais pu en subir précédemment ;-)
L'histoire en soi se tient, était même nécessaire pour compléter la saga à mon sens.

Cependant j'ai un petit bémol à apporter concernant ce que je considère comme être quelques erreurs de vocabulaire (peut être dû à la traduction ?) : certaines expressions un peu trop « crûes » n'avaient pas lieu d'être selon moi dans cette histoire. Attention, je ne fais pas excès ici de pudibonderie ! Maiiiiis j'ai été quelque peu gênée de lire des « [...] me faisait-elle suffisamment confiance pour me laisser l'enculer […] » , « Et puis je sentis mes couilles se contracter [...] » Il s'agit de l'histoire de Poppy et de Wheeler là ! Il n'y a que tendresse et douceur dans l'évolution de leurs rapports, une femme traumatisée comme l'a été Poppy par de nombreux viols et un homme aussi attentif que Wheeler méritent, selon moi, mieux que du « enculer » et « couilles ». Voilà, c'était ma petite remarque personnelle :-)

Donc, la boucle est donc bouclée, la série prend fin... il faut dire que la chronologie des histoires et les liens entre les différents personnages commençaient à devenir difficile à recadrer (vive les schémas pour s'y retrouver ;-) ), c'est un peu dur de tourner cette dernière page :-(
Mais quoi qu'il en soit, « Passion Irrésistible » est un très très bon roman pour clôturer la série des Saints of Denver / Clash , certainement le meilleur pour moi, où j'ai retrouvé avec joie la plume envoûtante de Jay Crownover :-)


https://amzn.to/2H85gwX


Aucun commentaire:

Publier un commentaire