mercredi 14 novembre 2018

Invincible [Livre 1] de Stuart Reardon & Jane Harvey-Berrick

Éditions Hugo Roman//Broché 340 pages//8 novembre 2018
Disponible en eBook



 

Nick Renshaw est la pépite du rugby britannique. Malheureusement, il se blesse grièvement et sa carrière est menacée. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il se sent abandonné et trahi par ses proches, mais il veut se battre pour reprendre sa place. 
Le Dr Anna Scott est la seule personne qui peut aider Nick, elle a ses propres méthodes mais aussi ses lourds secrets. Quand le passé de Nick revient les hanter tous les deux, l’énigmatique docteur est plus vulnérable qu’elle n’y paraît.
Brisée et trahie, la lutte pour survivre semble intolérable. Quant à Nick, retrouvera-t-il le chemin des terrains ? Qui cédera, qui se relèvera… qui restera invaincu ?



  
‟Quand votre monde s'effondre. 
Quand tout le monde vous tourne le dos. 
Quand votre corps est brisé.
Il faut se relever. 
Il faut revenir. 
Et devenir invincible.„



Nick Renshaw a 26 ans et il est un joueur de rugby professionnel dans l'équipe de Rotherdam. Le meilleur ! Ce soir, c'est son dernier match avec eux. Il a signé chez les Manchester Minotaurs pour la prochaine saison. Pendant le match, il sent une violente douleur au mollet... son tendon d'Achille vient de le lâcher. 
Opération, rééducation... sa carrière si prometteuse est compromise. Mais sa volonté d'acier va lui permettre de revenir, même s'il sent qu'il n'est pas au top de sa forme.

Anna Scott est américaine et vient de s'installer à Manchester. Elle est psychologue du sport et vient d’être engagée par l'entraîneur  des Minotaurs, Steve Jewell, pour s'occuper de deux de ses nouvelles recrues, dont Nick Renshaw.

Elle va travailleur avec lui, pour qu'il retrouve ses sensations des débuts et reprenne confiance en lui mais... oui, mais... son tendon d'Achille ne s'est pas bien remis de sa première opération. Anna l'envoie faire une nouvelle IRM et le diagnostic est sans appel : il lui faut une nouvelle opération. 

Son monde s'écroule à nouveau. Et puis, comme si ce n'était pas assez, il découvre que sa fiancée, Molly, le trompe avec son meilleur ami. 
Pétage de plombs. 
Garde à vue. 
Justice.
Alcool. 
Plus d'amis... 

La descente aux enfers commence.

Heureusement, sa famille est là. Ses parents et sa grande sœur le soutiennent et il peut aussi compter sur l'amitié d'Anna Scott qui a un petit faible pour lui, même si elle sait que rien n'est possible car c'est son patient. Du moins, tant qu'il est chez les Minotaurs. Et, après ses ennuis judiciaires, il a été renvoyé. 
Nick et Anna ont-ils une chance de se trouver ? 


Impossible de lire ce livre sans imaginer Stuart Reardon dans le rôle de Nick Renshaw.
Je ne sais pas comment a fonctionné sa collaboration avec Jane Harvey-Berrick mais, c'est plutôt réussi pour un premier roman.

Stuart casse les codes de la New Romance avec son héros puisque ce dernier est aux antipodes des héros habituels. D'ailleurs je ne mettrais pas ce livre dans le genre Romance. C'est un drame psychologique auquel vient se greffer une histoire d'amour.

La descente aux enfers de Nick est malheureusement, très souvent, la triste réalité de nombreux sportifs (une Molly en moins j'espère). 

La volonté incroyable de ce sportif, qui a abandonné l'école très jeune pour ce sport et qui n'a aucun avenir devant lui si sa carrière s'arrête, est juste exceptionnelle.


La narration est à la troisième personne, ce qui devient assez rare dans ce genre, et ça peut être perturbant au début. Mais mon cerveau s'est vite adapté et j'ai pu m'imprégner complétement dans l'histoire. 
Les deux auteurs prennent leur temps pour développer la romance entre Nick et Anna, puisque ça se déroule sur deux ans. Rien n'est précipité, c'est méticuleux et précis et j'ai beaucoup apprécié. Pareil pour les scènes de sexe. Si vous lisez ce livre pour ça, passez votre chemin... il y en a très peu et elles sont très "masculines". Ici, c'est le héros qui est malmené et j'ai même ressenti, parfois, un certain agacement envers Anna qui se conduit comme une "connasse/connard" égoïste.

Invincible est un livre à lire que l'on soit fan de rugby ou non, que l'on soit fan de Stuart ou non. C'est une belle leçon de vie, de courage et de ténacité. 



https://amzn.to/2TcpxXB

Aucun commentaire:

Publier un commentaire