lundi 8 janvier 2018

Véline - tome 1 - Sexe, crime & thérapie d'Avril Sinner

Éditions BMR, 1er décembre 2017, 388 pages,
Disponible en eBook  


 Véline. OK, je vous l’accorde c’est bizarre comme prénom. Mais pour toute réclamation, adressez-vous à ma génitrice, vous allez voir, elle est charmante. Que dire sur moi ? Je suis flic à la brigade de répression du proxénétisme, j’ai un patrimoine génétique plutôt séduisant, je ne manque pas d’humour  – enfin, ça dépend pour qui. Et surtout j’adore les femmes. Toutes les femmes. Particulièrement quand elles sont payantes ou en couple. Ma mission dans cette histoire ? Débusquer un tueur en série, infiltrer un univers thérapeutique étrange et au passage braquer ma capitaine. Pourquoi moi ? Parce que la crim patauge et parce, que paraît-il, « j’ai le profil idéal ».
Des déviants sexuels, du sang, des meurtres, une brigade criminelle dépassée, une chef aussi excitante qu’autoritaire… et moi. Sacré cocktail. Que l’enquête commence…






En effet, «Véline» est un prénom original... mais qui correspond complètement au personnage haut en couleur que l'on découvre dans ce roman !

Véline Iliev est donc un bel homme d'une trentaine d'années, d'origine bulgare (cependant tout le monde le croit russe, d'où son surnom « le Ruskoff »), lieutenant de police à la BRP.
Un peu caractériel, « je m'en foutiste » et agissant à sa guise, il ne croit pas au grand amour et profite quelque peu de sa position dans la police pour assouvir ses envies en fréquentant les meilleures prostituées de la capitale. 
D'une apparence de dur à cuire, il n'hésite pas à utiliser son franc-parler teinté de cynisme et d'humour qui peuvent facilement déplaire !
Alors qu'il est en planque dans une rue de Paris, il profite de ce moment pour s'adonner à des plaisirs solitaires avec sa call-girl préférée au téléphone. C'est alors qu'il se fait coffrer par des collègues et est directement emmené auprès de la brigade criminelle.
Là bas, la belle capitaine de police Mila Debreve lui explique très vite que son arrestation n'est qu'une parade afin de lui forger une couverture pour leur prochaine collaboration. 

Quelle sera sa mission ? Infiltrer un groupe de déviants sexuels qui semble être la proie d'un serial killer !
Réticent au début, Véline ne va pas avoir d'autre choix que d'aider ainsi la brigade criminelle. 
Sauf qu'avec un chien fou tel que lui, l'enquête s'annonce très rythmée !

Je n'ai pas aimé Véline... je l'ai adoré !!!

Tout d'abord le personnage : un homme mi-ange, mi-démon, incontrôlable, cynique à souhait, doté d'un humour décapant... en bref, une sorte de « Docteur House » version policier, tout ce que j'adore !
Ensuite l'histoire en soi : une enquête palpitante, travaillée, une vraie énigme policière avec bon nombres de rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine et un dénouement surprenant mais tout à fait cohérent. 
J'adore les histoires policières où à la fin on se tape le front en se disant « Bé oui ! Mais bien sûr !!! » et ce fût le cas sans aucun conteste pour ce roman !
Tous les personnages sont creusés, aucun détail n'est ennuyeux, j'ai même adoré le personnage de Mila malgré son air hautain des premières pages !
Ce roman est si prenant qu'il m'a presque donné envie de me teindre en brune et de reprendre mes séries d'abdos pour ressembler à Lara Croft ^^ (attention, j'ai dit « presque » 😋 )


Il n'y a pas à dire, pour moi ce livre est une véritable pépite, un gros coup de cœur et j'attends la suite des péripéties de mon Ruskoff préféré avec impatience !



Parce que deux avis valent mieux qu'un...


Je déteste le genre policier ; que ce soit en série ou en livre, je n'ai jamais aimé ça. Pourtant, les avis plus qu'élogieux sur ce roman m'ont intriguée. Plus je lisais les commentaires sur Véline et plus il me faisait penser à un personnage de mon enfance : Nicky Larson, le flic cochon et déjanté. Du coup, malgré mes quelques appréhensions, j'ai franchi le pas. 
Et j'ai beaucoup, BEAUCOUP aimé ! 
Certes, ce n'est pas un coup de cœur, car trop loin de ma zone de confort, mais n'empêche ! C'était top et j'ai passé un savoureux moment en compagnie de Véline. 

La première chose qui ressort de ce récit : VÉLINE. 
L'anti-héros, absolument irrésistible. Agaçant (pour les autres, mais pas pour nous, lecteurs ☺), sarcastique, voire même cynique, m'en foutiste, égoïste avec un fort penchant pour l'exhibitionnisme et les putes, voilà pour ses traits de caractères principaux. Charmant, non ?
 Il possède bien plus de défauts que de qualités, et c'est ce qui fait tout son charme. Car le suivre est un régal. Son attitude de branleur, ses répliques (qui souvent ne font rire que lui) apportent à ce genre un souffle nouveau et une vraie bouffée de fraîcheur au récit. C'est ce que j'ai aimé par-dessus tout. 
Ce personnage est une réussite. Il tient la route, tant par son comportement que son vocabulaire. 

Les personnages secondaires, tels que Mila et son équipe du 36, sont également bien travaillés. Attachants ou agaçants (selon l'effet souhaité). Bon, je n'ai pas adhéré à tout, notamment concernant les agissements de Mila, où il est vrai, j'ai tiqué... mais cela reste cohérent, c'est le principal.

Concernant l'enquête, j'ai kiffé le milieu dans lequel elle se déroule. Une thérapie de groupe pour les déviants sexuels, ça ne pouvait qu'être drôle. Surtout avec un Véline au taquet, à fond dans son rôle de branleur compulsif - une étiquette qui lui va tellement bien.  
Par contre, vers la fin, j'avoue que je me suis parfois perdue. C'est un peu parti en sucette (pour moi) et le dénouement ne m'a pas convaincue plus que ça. Après, comme je ne suis pas habituée à ce genre, mon jugement ne vaut pas grand-chose, je le reconnais aisément. 

En bref ? Un premier tome haut en couleur qui a su me séduire ! Je lirai la suite avec plaisir. 

http://amzn.to/2lZLj1T

https://www.facebook.com/BMRomance/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire