lundi 20 novembre 2017

La meute Mercure T1, Derren Hudson de Susanne Wright

Milady, 20 octobre 2017 - Poche 480 pages
Disponible en eBook



Le spin-off de La Meute du Phénix, la révélation bit-lit !
Ally Marshall n'est pas une simple louve, c'est aussi une prophétesse. Pourtant, nul besoin de ses pouvoirs pour se rendre compte que Derren Hudson la méprise... autant qu'il la désire. 
Derren a été trahi trop souvent pour faire un jour de nouveau confiance à une prophétesse, mais lorsqu'il se retrouve à devoir protéger la jeune femme, l'attirance instantanée qui naît entre eux manque de le rendre fou. Alors que des ennemis ciblent la meute, le don d'Ally pourrait bien faire toute la différence dans leur lutte pour la survie. Derren pourra-t-il s'obliger à lui faire confiance, ou devra-t-il tourner à jamais le dos à celle qui a volé son coeur ?


La meute Mercure est le spin off de La meute du Phénix. Le premier tome de cette série, avec Trey Coleman, a été pour moi une révélation, un véritable et magnifique coup de cœur. Pour les tomes suivants, mon avis a été plus mitigé, selon les histoires. J'ai arrêté ma lecture au tome 4 (avec Marcus Fuller), ce qui tombe plutôt bien, puisque ce premier opus de La meute Mercure se déroule, dans la chronologie des événements, juste après. 

Dans ce spin off donc, nous sommes dans la nouvelle meute de Nick et shaya. Meute étroitement liée avec celle du Phénix. 
Derren Hudson est le Beta de Nick. Non sans rechigner, il a accepté ce poste à responsabilités. D'un naturel méfiant et froid, il va devoir mettre de côté ses a priori sur les prophétesses, qu'il déteste plus que tout, pour rendre service à un "ami" envers qui il a une dette. 
Ce n'est donc pas de gaieté de cœur qu'il prend sous son aile, Ally Marshall, une jeune prophétesse de 26 ans, installée depuis quelque temps dans la meute de Collingwood. Dans cette meute Ally n'est plus la bienvenue... d'ailleurs, elle ne se sent la bienvenue nulle part. 
Quand Derren vient la chercher, elle sent immédiatement, grâce à son don d'empathie, sa réticence et son mépris. Mais au-delà de ces sentiments, il y a cette étincelle troublante de désir...

Je mentirais si je disais que je n'avais pas passé un super bon moment avec ce roman ! Et ce, malgré tous ses petits défauts. Ce que je reproche principalement à cette série, c'est ce schéma totalement identique d'un tome à l'autre. Un dominant très.... dominateur, une femme forte et de caractère, une petite intrigue où la vie des uns et des autres est en danger et enfin, du sexe brutal
Ce tome-ci n'échappe pas à la règle et c'est donc sans surprise que j'ai lu ce récit. Cependant, yeh-yeh, novateur ou pas, ça marche. C'est addictif, prenant et on se voit dévorer les pages avec avidité.

Toutefois, j'émettrai un gros bémol sur les scènes de sexe. Trop de domination, de violence, de sang (ok ce sont des loups, mais quand même ! 😱) et de "jouis pour moi". C'est pour moi, le point noir récit. Il y en a même une scène qui juste totalement WTF, car infaisable. Non, je n'ai pas testé pour voir... mais à moins que l'héroïne ait le clitoris situé au-dessus de son anus - ce que je doute 😂- ou que son partenaire est des phalanges de 8 pouces - ce que je doute aussi 😁 -, ce n'est clairement pas réalisable. 
Mais bref ! 
En dehors de ça, comme je l'ai dit plus haut, cela reste une lecture très plaisante et agréable à lire. Après de là à lire tous les autres tomes de la série ? Je ne sais pas. À force, je trouve quand même cela redondant. 
Mais en même temps, j'adore l'ambiance et les personnages de la série... donc, je suis carrément indécise. À voir donc pour la suite 😉


Aucun commentaire:

Publier un commentaire