jeudi 16 novembre 2017

Jäger de Amheliie & Maryrhage

Jäger par [Amheliie, Maryrhage]
Auto éditions, 12 novembre 2017 - Grand Format 445 pages
Disponible en eBook




1965, entre Paris et Berlin. 
L’un est français, l’autre est allemand. 
Markus Kord, chasseur de nazis, traque un individu depuis plusieurs années sans relâche. 
Primo Akerman, inspecteur de police, est un enfant rescapé de la Shoah. 
Ils n’ont rien en commun si ce n’est le besoin de justice, et un lourd passé que la Guerre a marqué à jamais. 
Ils n’étaient pas censés se rencontrer un jour, pourtant, un événement va faire en sorte que leurs routes croisent le même chemin. 
Alors que le monde est en train de vivre la grande période révolutionnaire des Sixties, les deux hommes vont se lancer dans une lutte commune du passé, pour que rien ne tombe dans l’oubli.





 Primo Ackerman est inspecteur de police français et rescapé de la Shoah. Markus Kord est allemand et chasseur de nazis. Hormis le douloureux souvenir de la guerre, ils n'ont rien en commun. Leurs vies étaient destinées à se dérouler parallèlement. Et pourtant, une allemande vient déranger ce tableau. De là, découlera une grande aventure où les deux protagonistes devront se battre contre de dangereux personnages et contre eux-mêmes.

Jäger est un véritable témoignage de deux personnages encore troublés par les fantômes du passé. Au delà de leur aventure, nos héros tentent de se reconstruire pour pouvoir construire une vie commune.
C'est un livre vraiment émouvant. Je ne compte plus les fois où j'ai pleuré. Les auteures ont su nous imprégner de l'univers du livre. J'avais l'impression de faire corps avec l'histoire.

J'ai vraiment apprécié le fait qu'elles ont parlé de la reconstruction personnelle post-guerre et de la non-acceptation de l'homosexualité d'une personne par la personne elle-même. Il faut vraiment beaucoup de tact pour aborder ces sujets et bien les traiter. 

Le fait que les deux protagonistes proviennent de deux camps opposés rend l'histoire plus profonde. Markus culpabilise à cause de ça. "Il est un survivant de l'horreur quand je suis le descendant de cette horreur", dit-il à propos de cela. 
Markus se sent responsable des dégâts causés par la guerre. C'est un personnage tourmenté. Il a fallu beaucoup de patience à Primo pour dompter ses réticences. 
Le personnage de Primo est un peu moins complexe, mais ne manque pas de charme pour autant. Sa patience avec Markus et son amour pour sa famille en font un personnage vraiment attachant.

J'ai vraiment aimé vivre les aventures de ce couple atypique. Je crois que c'est ça qui a rendu leur histoire si touchante. Ce fut un coup de cœur





Aucun commentaire:

Publier un commentaire